En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Prévention spécialisée

Les éducateurs de rue promeuvent une «politique de prévention éducative et sociale de la radicalisation»

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

0

Commentaire

Réagir

jeunes sur un banc © -

Dans une contribution remise fin janvier au ministère de la Ville, le Comité national de liaison des acteurs de la prévention spécialisée (CNLAPS) évoque la souffrance des éducateurs de rue après les attentats de Paris et reconnait avoir « probablement sous-estimé différentes questions » dans leurs pratiques. Le CNLAPS juge nécessaire de déployer de nouvelles actions et formule une série de propositions. Son président, Richard Pierre, estime que "ce n'est vraiment pas le moment d'amputer le budget" des clubs.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Quand les attentats bousculent les politiques de cohésion sociale

Alors que la ministère de la ville multiplie les consultations avec les professionnels pour définir une action publique à la hauteur des attentats de janvier, les éducateurs de rue font entendre leurs voix.

Dans une contribution écrite demandée par le ministère, le Comité national de liaison des acteurs de la prévention spécialisée, associé à la Confédération nationale des associations de protection de l’enfant (Cnape) et à la Fédération des associations de protection de l’enfant, se dit bouleversé par les événements. « Tous les acteurs de la prévention spécialisée souffrent car les assassins sont des jeunes comme ceux que nous accompagnons ».

Les pouvoirs publics alertés depuis 20 ans - « Ceci nous oblige à comprendre comment la perception que nous avons eue de cette haine de la République et de ses institutions, et pour laquelle nous alertons les collectivités publiques depuis plus de 20 ans, ne nous a pas aidée à comprendre et à anticiper le risque de radicalisation (…) Nous avons à ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

Cet article est en relation avec

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)