Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

« L’accompagnement personnalisé des familles est essentiel », Catherine Picard, présidente de l’Unadfi

Publié le 06/02/2015 • Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

CatherinePicard
Unadfi
Pour Catherine Picard, présidente de l’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi), les techniques de manipulation mentale utilisées par les organisations jihadistes sont identiques à celles connues dans les autres champs des dérives sectaires. Interrogé par le Club prévention-sécurité, elle décrit le rôle des bénévoles des associations, et en particulier, leur implication dans le suivi des familles victimes.

Le phénomène de radicalisation est-il une préoccupation de l’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi), que vous présidez ?

Nous regroupons 29 associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Adfi) sur tout le territoire, qui jusqu’en 2010, ont eu à faire à des cas extrêmement mineurs de radicalisation. Depuis 2012, le phénomène, à présent en expansion, a permis à une centaine de familles au sens large (proches, amis) de se rapprocher des Adfi afin qu’elles répondent à leurs interrogations et attentes.

En 2013, nous nous sommes interrogés pour savoir si nous étions suffisamment outillés pour connaître les tenants et aboutissants du contexte de la radicalisation et ainsi répondre aux sollicitations des familles victimes.

Concrètement, comment les bénévoles des Adfi répondent à ces demandes ?

Les personnels bénévoles de nos associations ont suivi la formation du ministère de l’intérieur sur la prévention de ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« L’accompagnement personnalisé des familles est essentiel », Catherine Picard, présidente de l’Unadfi

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X