Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bâtir un plan

Publié le 19/08/2009 • Par La Rédaction • dans : Conseils méthodologiques

Pour réussir les diverses épreuves prévues dans les concours administratifs de la fonction publique territoriale, il est nécessaire non seulement d’avoir des connaissances, mais aussi de savoir les utiliser. Lorsqu’un sujet est donné, il faut tout d’abord le comprendre, et ensuite réunir les éléments de connaissance qui s’y rattachent. Le plus souvent, cela s’opère dans un certain désordre et par association d’idées. C’est en essayant de les ordonner pour répondre à la question posée que sera dégagé LE plan.

Un plan doit être dominé par un principe d’ordre, une idée générale qui donne une certaine unité à la présentation du sujet. L’essentiel du plan est le principe d’unité qui domine et ordonne le découpage. Le plan en deux parties est le plus commode, car il est toujours plus facile de découvrir dans un sujet une division binaire, dominée par une idée générale.

Il n’existe pas de recette miracle pour élaborer le plan ; celui-ci peut revêtir des formes variées puisqu’il sera composé en fonction du sujet donné, des connaissances possédées, des idées qui vont être présentées. Il ne faut jamais oublier que le plan dépend des matériaux qui sont réunis, comme l’écrivait Benjamin Constant dans son journal intime : « Ce n’est que lorsqu’on connaît ses matériaux qu’on peut voir comment il faut les arranger. »

Si divers types de plan peuvent être utilisés, la structure d’un plan est quasi toujours la même.

I) Les types de plan

Ceux qui sont le plus couramment pratiqués sont le plan analytique, le plan dialectique, le plan chronologique.

A) Le plan analytique

Ce plan est fondé sur une analyse du sujet (par exemple celle d’une notion ou d’une situation) décomposant celui-ci en un certain nombre d’éléments. Pour reprendre la formule de Descartes, il s’agit, « de diviser la difficulté en autant de parcelles qu’il est requis pour la mieux résoudre ». Chaque élément, chaque parcelle constitue une partie du plan, il existe aussi un certain nombre de plans analytiques types :

  • composition / compétences
  • principes / exceptions
  • nature / régime
  • conditions / effets
  • caractères / conséquences
  • aspect matériel / aspect organique.

Ces plans présentent assez souvent l’inconvénient d’être descriptifs. Il est donc nécessaire de lier fortement les parties en montrant comment elles s’articulent entre elles. Si le sujet donné est « la voie de fait » et qu’est retenu le plan caractères/conséquences, il faudra montrer comment les conséquences découlent du caractère même de la voie de fait : la voie de fait, irrégularité grave commise par l’administration pouvant atteindre à des droits fondamentaux, appelle une sanction qui, vu la gravité de l’irrégularité et l’atteinte portée, est infligée par les tribunaux judiciaires.

Si ces plans sont passe-partout, il faut rechercher les formules qui permettront de sortir de la banalité à laquelle le sujet peut faire penser.

Il faut trouver ce qui est caractéristique du sujet. Pour celui intitulé « le Sénat de la Ve République », si le plan retenu est le classique composition/compétences, il faudrait, après avoir en introduction esquissé le pourquoi d’une seconde chambre et l’évolution de celle-ci dans les institutions françaises, énoncer le plan qui, dans une première partie, pourrait être : « Le Sénat assure la représentation des collectivités territoriales, ce qui explique le mode de désignation des sénateurs, et une deuxième partie : « Le Sénat s’insère dans le cadre d’un bicamérisme inégalitaire » où seraient évoqués son rôle restreint dans l’exercice du pouvoir législatif et son pouvoir des plus limité en matière de contrôle.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Bâtir un plan

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X