Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Insertion professionnelle

Le service civique plutôt que le service militaire

Publié le 23/01/2015 • Par Sophie Le Gall • dans : France

A ceux, qui, dans la recherche d'outils d'apprentissage de la citoyenneté, réclament le retour du service militaire, François Hollande répond « service civique ! ». Il entend ouvrir cette mission d'intérêt général à tous ceux qui se porteraient volontaire là où aujourd'hui seulement une candidature sur cinq peut être satisfaite. Une décision qui satisfait les acteurs du dispositif.

Les associations, par la voix du Mouvement associatif, ont tout de suite répondu présentes suite à l’annonce du président de la République, confirmée mardi 20 janvier 2015 lors de ses vœux aux Assemblées, d’augmenter le nombre de volontaires du service civique. Et pour cause : depuis plusieurs mois, elles réclamaient une montée en charge du dispositif. « La décision du président de la République (…) doit être saluée comme un investissement pour l’avenir, au service de la cohésion sociale », a ainsi déclaré Nadia Bellaoui, présidente du Mouvement associatif. Les associations sont d’autant plus satisfaites qu’un projet, présenté fin 2014, d’un second service civique, court, obligatoire et basé sur le bénévolat, les avaient fortement inquiétées, comme elles l’avaient fait savoir au président de la République.

Au moins 6 mois pour voir une transformation

Pour les acteurs de terrain, le service civique fonctionne, justement, parce que cette mission d’intérêt général est longue – entre 6 à 12 mois – et qu’elle correspond à une volonté d’engagement. Marie Trellu-Kane, présidente exécutive et co-fondatrice d’Unis-Cité, association spécialisée dans la mise en œuvre du service civique (au total, plus de 8 500 jeunes accueillis dans une cinquantaine de villes) en témoigne : « Il faut au moins 6 mois pour que le volontaire soit réellement intégré à la structure qui l’accueille, acquiert un sentiment d’utilité et que s’opère une transformation ».

Quels financements ?

Le « oui » enthousiaste des acteurs de terrain est teinté d’une pointe d’inquiétude. « Comment va-t-on financer l’accès au service civique à tous ceux qui souhaiteraient l’intégrer ? », demande, comme de nombreux autres responsables associatifs, Yann Lasnier, secrétaire général de la fédération Léo Lagrange, sachant que la mission est indemnisée à hauteur de 580 euros par mois (dont 100 euros à la charge de la structure d’accueil, le reste étant financé par l’État). L’extension du service civique à l’ensemble d’une classe d’âge (soit environ 700 000 jeunes), sous sa forme actuelle, a été évaluée à 4 milliards d’euros.

Et si l’on veut ouvrir le dispositif aux jeunes les plus en difficulté, « il faut un encadrement de qualité », souligne la présidente d’Unis-Cité. « Actuellement, une association reçoit 100 euros par mois par contrat au titre du tutorat du volontaire et rien n’est prévu pour les collectivités », détaille-t-elle. Les collectivités, qui accueillent aujourd’hui seulement 7 % des volontaires, semblent avoir du mal à intégrer des services civique en nombre. Philippe Bonneval, responsable du relais du service civique au conseil général de Meurthe-et-Moselle, département particulièrement volontariste en la matière, soit 80 à 100 missions proposées par an -, estime que sa collectivité « ne pourrait pas aller au-delà », pour une question de coût et de saturation de l’encadrement.

Une version modulable ?

Consciente de ces obstacles, la fondation Léo Lagrange propose, à côté du service civique classique, la mise en place d’un service civique « modulable », soit une action d’engagement de 5 jours consécutifs, à répéter entre 16 et 25 ans, sans excéder 3 mois par an, afin de « toucher un maximum de jeunes ». « Sur cinq jours, les jeunes pourraient, par exemple, remplir une mission d’animation en colonie ou d’accompagnement de personnes pagées. Des missions qui pourraient être indemnisées car elles sont déjà budgétisées par les structures, et qui, du fait de leur courte durée, ne pourraient pas faire figure d’emploi déguisé », détaille Yann Lasnier. Egalement, la fondation Léo Lagrange souhaiterait que dès la fin du collège, il soit possible de découvrir « une forme d’engagement » par un accueil de plusieurs jours consécutifs au sein d’un organisme agréé.

Dans ses vœux aux Assemblées, le chef de l’Etat a évoqué, outre le service civique, « toutes les formes de volontariat » comme la protection civile, la réserve citoyenne ou le bénévolat.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le service civique plutôt que le service militaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X