logo
Adresse de l'article http://www.lagazettedescommunes.com/318031/construction-bois-toujours-plus-haut/

BÂTIMENT
Construction bois : toujours plus haut
Olivier Descamps | Ingénierie | Publié le 23/01/2015

Le bois a fait ses preuves dans les immeubles et les équipements collectifs contemporains, même s'il est souvent présenté à tort comme un matériau de construction destiné exclusivement à la maison individuelle.

Huit étages en Lorraine (avec le Toit vosgien), comme à Londres (Stadthaus), neuf à Milan (Cenni di ­Cambiamento), dix en Australie (Forté) ; bientôt quatorze en Norvège (Treet) et peut-être trente au Canada (Tall Wood). Les immeubles en bois n’ont plus rien d’anecdotiques. Le matériau ne semble pas en mesure d’ébranler le monde du béton qui conserve un quasi-monopole sur les constructions de grande taille, mais il ne prête plus à sourire.

 

Ne pas utiliser le bois qu’en façade

« Le bois n’a pas beaucoup d’intérêt en façade », lance Dominique Molard. Qu’on ne s’y trompe pas. L’architecte (du cabinet Archipente) est un grand adepte du matériau. Il entend néanmoins tourner la page d’une période qui ne l’a pas toujours servi. Une période où les ...

CHIFFRES CLES

4,1 %, c’est le taux de construction bois dans les mises en chantier de logements collectifs d’après l’Observatoire national de la construction bois.


POUR ALLER PLUS LOIN


 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X