Climat

COP 21 : l’Ile-de-France alloue 2 millions d’euros aux projets de mobilisation citoyenne

Par
climat

Flickr by CC Michel

Par l’intermédiaire des associations de tous secteurs, la région espère susciter l’intérêt du grand public pour la conférence internationale sur les changements climatiques qu’accueillera Paris en décembre 2015. Et, par là même, faire pression sur les négociateurs qui devront limiter le réchauffement climatique à 2 degrés.

« Vous êtes les relais rêvés entre le corps politique et les citoyens », déclarait Corinne Rufet, vice-présidente (EE-LV) de l’Ile-de-France chargée de l’environnement, de l’agriculture et de l’énergie, aux responsables associatifs venus assister, le 19 janvier 2015, à la présentation du« fonds climat » régional.

Doté de 2 millions d’euros, ce fonds soutiendra les actions menées par les acteurs associatifs et de l’économie sociale et solidaire pour mobiliser, « conscientiser » le grand public sur la lutte contre le dérèglement climatique, en amont de la 21ème conférence des parties (COP 21) à la convention « Climat » qu’accueillera Paris en fin d’année (du 30 novembre au 11 décembre au Bourget). « Les projets porteront sur la sensibilisation des Franciliens à la Cop 21 et viseront à organiser une vaste mobilisation citoyenne, expose Corinne Rufet. Ils émaneront des acteurs de l’environnement comme du sport, de l’art et de la culture, du développement économique, de la coopération décentralisée. »

Sans attendre les décisions des Etats - Parmi les actions mises en avant par la région, figure le village alternatif « Alternatiba », qui doit s’installer en septembre Place de la République à Paris. « Il s’agit de montrer les pratiques qui, au quotidien, permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre et ce, sans attendre les décisions des Etats, qui tardent », commente le promoteur du site – et ancien secrétaire national des Verts -  Gilles Lemaire.

« Sans la mobilisation citoyenne, la Cop peut accoucher d’une souris, met en garde Mounir Satouri, président des élus écologistes franciliens. Le ‘fonds climat’ sera une réussite si les projets émergent de tous les territoires (zones denses, périurbaines et rurales) et si l’implication des militants entraîne une mobilisation populaire. L’échec des précédentes Cop est largement imputable au poids des lobbies. Une mobilisation populaire massive peut contrer les pollueurs et infléchir les décideurs. »

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP