Qualité de l'air

Chauffage au bois : pourquoi Ségolène Royal s’est trompée

| Mis à jour le 27/01/2015
Par • Club : Club Techni.Cités

TTstudio - Fotolia

La ministre de l’Ecologie a fait annuler l’interdiction des feux de cheminée dans l’agglomération parisienne qualifiant cette mesure de "ridicule". Or de nombreuses études montrent que le chauffage au bois est une source majeure de pollution par les particules. Même à Paris.

Anne Hidalgo, maire de Paris, fourbit ses armes contre la pollution de l’air. Elle présentera son plan de lutte aux élus de la capitale les 9 et 10 février prochains. Sera-t-il question de chauffage au bois ?

Une combustion incomplète

« Ridicule ». C’est l’adjectif choisi par la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, pour qualifier l’arrêté interdisant les feux de cheminée dans l’agglomération parisienne, texte qu’elle a fait annuler fin décembre. Cet arrêté qui devait entrer en vigueur au 1er janvier 2015, avait été pris dans le cadre du second Plan de protection de l’atmosphère (1) d’Ile-de-France (IDF), approuvé en mars 2013.

Ce plan prévoit 11 mesures réglementaires et notamment de « limiter les émissions de particules dues aux équipements individuels de combustion du bois ». Et pour cause : la fumée qu’ils produisent contient plusieurs composés polluants, comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), le benzène, les fines particules (PM10, PM2.5)… Et en IDF, ce mode de chauffage contribue à hauteur de 23 % aux émissions totales de particules PM 10, soit autant que le transport routier. Les cheminées représentent près de la moitié de ces émissions.

Dans un foyer ouvert, la combustion se fait de manière incomplète et produit beaucoup de particules. Les nouveaux appareils qui rebrûlent les fumées, en émettent 100 fois moins, ou encore 30 fois moins qu’un poêle à bois ou un insert installé avant 2002.

La moitié des installations sont défaillantes

7,4 millions de ménages français, soit 27 %, se chauffent au bois (2) et produisent ainsi 18 % des émissions ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

2  |  réagir

28/01/2015 09h54 - Bruno

bonjour,
comme vous le dites : les installations sont défaillantes … il faut donc faire en sorte qu’elles ne le soient plus.
cela ne veut pas dire de coller un label qur les produits en augmantant leur prix de 30%, cela veut dire pouvoir exiger à n’importe quel moment une attestation d’entretien du dispositif et de mettre en place des contraintes de maintenance du matériel (du style controle technique auto – sans pour cela coller une oblgation tous les 6 mois … pour des raisons de gains dans les caisses de l’Etat … ).
Cela devrait éviter une interdiction stupide …
Ah … au fait … avec le cassoulet en ce moment … je risque de nuire à la couche d’ozone en produisant du méthane … vais je être sanctionné ?

Signaler un abus
27/01/2015 04h43 - Burgou23

Trop de lobby, trop d’entreprises menacées. Mieux vaut rendre malade que fermer boutique. Il n’y a qu’à voir avec les voitures. Oui elles polluent, oui, il faut les garder; la il y a la firme Total…..

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Eau potable : remplacer et rénover les réseaux

    Le remplacement et la rénovation des réseaux d’eau potable sont au cœur de la gestion patrimoniale. C’est une condition nécessaire pour maintenir la performance et la qualité du service public. L’objet de cette fiche est d’en rappeler les enjeux et de ...

  • Éoliennes : les communes vont enfin avoir leur part du gâteau fiscal

    Dix propositions ont été présentées le 18 janvier 2018 par le groupe de travail sur l'éolien lancé par le secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu. Parmi les principales, l'assurance que les communes d'implantation des ...

  • A Tours, la réforme du stationnement sur une voie de garage

    Deux semaines après sa mise en route, la réforme du stationnement à Tours est déjà au point mort : face à la grogne des usagers et des commerçants, le maire Christophe Bouchet a décidé de suspendre le nouveau système, victime de multiples dysfonctionnements. ...

  • Comment reconnaître et prévenir les risques psychosociaux

    Les collectivités locales et leurs établissements publics doivent de plus en plus prendre en considération, dans leur politique managériale, la problématique de la gestion des risques psychosociaux. Pour ce faire, il apparaît important d’identifier et de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X