Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Nicolas Garnier : « Affecter d’urgence une partie de la fiscalité énergétique aux collectivités »

Publié le 25/02/2010 • Par Emmanuelle Lesquel • dans : Dossiers d'actualité

Interview de Nicolas Garnier, délégué général de l’association Amorce, qui regroupe 350 collectivités et 140 entreprises pour travailler sur la gestion de l’énergie et le développement des énergies renouvelables, les réseaux de chaleur, la gestion des déchets.

Cet article fait partie du dossier

Des solutions pour financer les économies d'énergie

Les collectivités ont-elles les moyens de mettre en œuvre une réelle politique de maîtrise de l’énergie ?

Beaucoup de collectivités font des choses, mais souvent avec peu de moyens : seulement 1 ou 2 euros par habitant. Pourtant, c’est de l’argent bien placé qui offre généralement un bon rendement. Pour que les collectivités puissent investir plus, il leur faut une ressource financière dédiée, comme c’est le cas pour les déchets.

Quelle pourrait être cette ressource ?

Une solution possible serait de leur affecter une partie (10 euros par habitant par exemple) de la fiscalité énergétique nationale, qui représente 200 à 400 euros par habitant. De même, si la taxe carbone voit le jour, il faut qu’au moins une partie retourne aux autorités locales. Cette ressource pérenne permettra notamment d’embaucher des agents qui pourront mettre en place la transversalité indispensable. Les collectivités doivent aussi intégrer des contraintes fortes dans les documents d’urbanisme (réseau de chaleur, bâtiment BBC, …) et apprendre à mieux compter.

Apprendre à compter ?

Le soutien des différentes autorités locales est désordonné et leurs initiatives pas forcément ciblées sur les actions au meilleur coût du kWh économisé. Par exemple, le photovoltaïque est aidé à hauteur de 200 euros/MWh économisé contre seulement 6 euros pour l’isolation ou 10 euros pour les réseaux de chaleur. Il faut hiérarchiser et rationaliser les actions en fonction de leur efficacité. Avoir la culture du résultat plus que du symbole.

Le fonds chaleur représente-t-il une source de financement intéressante ?

Tous les spécialistes réunis au moment du Grenelle ont dit qu’il était impossible d’atteindre l’objectif de 23 % d’énergie renouvelable d’ici 2020, sauf à mettre le paquet sur la chaleur renouvelable. De cette réflexion découle le fonds chaleur qui vise à aider les 400 réseaux français à doubler voire à quadrupler leur part de renouvelable d’ici 2020. Il n’est cependant pas à la hauteur des enjeux (par exemple, il ne finance que 30 % de l’installation d’une chaufferie bois) même s’il se révèle une aide intéressante pour le développement des réseaux.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nicolas Garnier : « Affecter d’urgence une partie de la fiscalité énergétique aux collectivités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X