Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Financements

FIPD 2015 : priorité à la prévention de la radicalisation et de la récidive

Publié le 07/01/2015 • Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

Pile de dossier beiges
Getty
La circulaire sur les orientations pour l’emploi des crédits du FIPD 2015 datée du 31 décembre 2014 vient d'être adressée aux préfets. Une enveloppe globale de 52,9 millions permettra de financer les trois programmes prioritaires de la stratégie nationale de prévention de la délinquance. Deux principales nouveautés : la priorité inédite accordée à la prévention de la radicalisation et le renforcement des crédits pour prévenir la récidive.

Après avoir adopté en fin d’année dernière une série de mesures législatives destinées à faire face à la menace terroriste, le gouvernement fait de la prévention de la radicalisation des jeunes une priorité du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD).

C’est ce qui ressort de la circulaire du 31 décembre 2014 sur les orientations pour l’emploi des crédits pour 2015 de ce FIPD, datée du 31 décembre 2014 et adressée aux préfets début janvier par le secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance (SG-CIPD), Pierre N’Gahane.

Soutien aux actions innovantes - Selon le texte, les préfets sont invités, dans le cadre du plan de lutte contre la radicalisation violente et les filières terroristes, à « financer des actions de prévention de la radicalisation en direction des jeunes concernés et d’accompagnement de leurs familles ». Ils pourront également solliciter le SG-CIPD pour financer des « actions spécifiques et innovantes en la ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

FIPD 2015 : priorité à la prévention de la radicalisation et de la récidive

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X