Statut - Cadre d'emplois des techniciens territoriaux

« Les normes et décrets qui pleuvent de toutes parts obligent les techniciens à courir un marathon »

| Mis à jour le 13/01/2015
Par

Source : Technicites 
Erick Barbarossa, DST de la ville de Saulxures-les-Nancy et chargé de mission Carrière/Statut au sein de l’ATTF.

Erick Barbarossa, DST de la ville de Saulxures-les-Nancy et chargé de mission Carrière/Statut au sein de l’ATTF.

ATTF

Pour demeurer un cadre d’emplois visible et audible, les techniciens territoriaux ont récemment interpellé le ministère de la Fonction publique sur leur avenir : fragilité de leur statut et de leurs acquis, avalanche de réglementations émergentes, accroissement des responsabilités et compétences, incertitudes sur les besoins liés à cette France à treize régions, etc.

Entretien avec Erick Barbarossa, DST de Saulxures-lès-Nancy (54) et chargé de mission Carrière/Statut à l’Association des Techniciens Territoriaux de France (ATTF), à propos notamment de la réponse de la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, à une question sur l’avenir du cadre d’emplois des techniciens territoriaux.

Aucun engagement, un encouragement à vous satisfaire des réformes passées : la réponse de Marylise Lebranchu vous a-t-elle étonnée ?

Non, pas du tout. Le contexte est très contraint, et nous avons conscience de ne pas être les plus mal lotis. Cependant, nos revendications restent les mêmes. Tout d’abord, nous constatons d’importantes disparités avec nos collègues du privé. Un technicien entre dans le secteur public avec un salaire de 1 514 euros bruts, quand un collègue du ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP