Statut - Cadre d'emplois des techniciens territoriaux

« Les normes et décrets qui pleuvent de toutes parts obligent les techniciens à courir un marathon »

| Mis à jour le 13/01/2015
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Erick Barbarossa, DST de la ville de Saulxures-les-Nancy et chargé de mission Carrière/Statut au sein de l’ATTF.

ATTF

Pour demeurer un cadre d’emplois visible et audible, les techniciens territoriaux ont récemment interpellé le ministère de la Fonction publique sur leur avenir : fragilité de leur statut et de leurs acquis, avalanche de réglementations émergentes, accroissement des responsabilités et compétences, incertitudes sur les besoins liés à cette France à treize régions, etc.

Entretien avec Erick Barbarossa, DST de Saulxures-lès-Nancy (54) et chargé de mission Carrière/Statut à l’Association des Techniciens Territoriaux de France (ATTF), à propos notamment de la réponse de la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, à une question sur l’avenir du cadre d’emplois des techniciens territoriaux.

Aucun engagement, un encouragement à vous satisfaire des réformes passées : la réponse de Marylise Lebranchu vous a-t-elle étonnée ?

Non, pas du tout. Le contexte est très contraint, et nous avons conscience de ne pas être les plus mal lotis. Cependant, nos revendications restent les mêmes. Tout d’abord, nous constatons d’importantes disparités avec nos collègues du privé. Un technicien entre dans le secteur public avec un salaire de 1 514 euros bruts, quand un collègue du ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • RGPD : toutes les collectivités ne sont pas prêtes

    Le règlement général  sur la protection des données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi. Quels bouleversements entraîne-t-il pour les collectivités territoriales et comment les agents s’y sont préparés ? Explications.  ...

  • L’actu juridique de la semaine

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 19 et le 24 mai 2018. ...

  • Comment mieux diffuser l’analyse du cycle de vie dans les services d’assainissement

    L’analyse du cycle de vie, qui permet une évaluation des performances environnementales de systèmes complexes, reste peu diffusée dans les collectivités. Un calculateur simplifié devrait permettre aux services d’assainissement d’appliquer plus facilement ...

  • Voirie : mesures et actions pour répondre à une situation de crise

    Confrontée à une grave problématique de déplacement et de desserte économique du centre-ville suite à l’incendie du pont Villars, puis à la remise en état de cet ouvrage endommagé, la ville de Valenciennes s’est mobilisée pour mettre en œuvre des ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X