Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Budget 2010

Grenoble Alpes Métropole freine ses investissements en attendant de réduire son endettement

Publié le 22/02/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

La Communauté d’agglomération Grenoble Alpes Métropole a voté le 12 février 2010 son budget 2010 pour un montant de 397 millions d’euros, en légère progression de 1,8%.

Dépenses
Les dépenses de fonctionnement totalisent 294 millions d’euros, pratiquement stables (+0,65%), dont la moitié est représentée par des reversements de taxe professionnelle unique aux communes sous forme d’attribution de compensation et de dotation de solidarité communautaire.
Suivent les “autres missions” (17% du total) et la masse salariale pour un volume de 36,8 millions d’euros (+2,5%), à égalité avec la contribution au syndicat mixte des transports en commun.

Les dépenses d’investissement s’élèvent à 82,2 millions d’euros, en légère progression de 1,3% par rapport à 2009, mais en retrait de 15% si l’on ajoute le “plan de soutien” exceptionnel en 2009. Les dépenses seront principalement consacrées au Plan Local de l’Habitat, au développement économique, aux déplacements et à l’environnement (déchets/eaux pluviales).

Recettes
Les recettes de fonctionnement (320 millions d’euros) restent quasiment stables avec une faible progression de 0,7%. La taxe professionnelle représente 170 millions d’euros (+2,7%), devant les dotations de l’Etat (88 millions d’euros, en baisse de 1,3%) et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM de 26,1 millions, +6%).
La Métro estime que la réforme de la TP lui fera perdre 8 millions d’euros en 2010, une perte limitée (au lieu de 10 millions d’euros) par l’instauration du taux relais (5,5%) sur la cotisation foncière des entreprises. La Métro a également augmenté le taux de TEOM à 5,58% (+10%) en prévision de l’instauration progressive d’un taux unique de 6,68% en 2014.

Emprunts et dettes
L’endettement de la Métro, épinglée par la chambre régionale des Comptes, reste élevé. Mais après une forte augmentation depuis cinq ans, les élus misent sur une quasi-stabilisation de la dette en 2010 (351,3 millions d’euros, +2,6%). Si la collectivité améliore l’annuité de sa dette, à 32,5 millions d’euros, (-3%), la capacité d’autofinancement s’inscrit en net retrait à 6,4 millions d’euros (-28,9%).

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grenoble Alpes Métropole freine ses investissements en attendant de réduire son endettement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X