Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2010

Le conseil général de Corrèze adopte « un budget pour l’avenir »

Publié le 19/02/2010 • Par Jean-Pierre Gourvest • dans : Actualité Club finances, Régions

Qualifié par l’opposition UMP de « mise au tombeau » le budget primitif 2010 voté par le conseil général de la Corrèze, présidé par François Hollande (PS) est présenté par la majorité départementale comme « équilibré et tourné vers l’avenir ».

Pensé en regard de la conjoncture économique actuelle, il « privilégie les économies tout en faisant une place aux investissements indispensables, sans augmentation du taux d’imposition pour les ménages ».

D’un montant total de 324 millions d’euros, il se monte, pour les dépenses de fonctionnement à 229 millions d’euros hors dette – soit 242,6 millions d’euros dette incluse – et pour les investissements à 62,5 millions d’euros – hors remboursement d’emprunts – ou 82,5 millions d’euros dette comprise.
Afin de contenir l’emprunt aux alentours des 30 millions, ce dernier est rabaissé à 36 millions contre 72 en 2009, et le reste du financement de ces investissements vient des dotations de l’Etat – 12 millions – et d’un autofinancement – 4 millions.

Les recettes de fonctionnement sont évaluées à 252 millions d’euros (soit + 0,4%) avec, comme annoncé, une fiscalité directe stable et une taxe professionnelle remplacée par une compensation relais pour laquelle le département n’a, selon les termes de son président, « aucun pouvoir pour en fixer le taux. »
Dans ses grandes lignes, ce budget annoncé comme « un amortisseur de crise » s’est donné quatre priorités : les jeunes, la solidarité, les nouvelles technologies et le développement durable.

4 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le conseil général de Corrèze adopte « un budget pour l’avenir »

Votre e-mail ne sera pas publié

excalibur

20/02/2010 09h31

Je ne considère pas comme étant une bonne gestion un budget dont le montant des dépenses de fonctionement se montent à 242 milions d’euros contre 82 milions d’euros à peine pour la section investissement alors que cela devrait être le contraire car seule la section investissement génère de la richesse et par voie de conséquence des emplois. M. Holande a encore des progrés à faire.

jacquot89

04/03/2010 10h34

J’habite dans l’yonne (departement un peu plus peuplé que la correze), avec un CG UMP. C’est la meme galere, les niveaux d’investissement sont du meme ordre pour les memes raisons: « Le budget 2009 du Conseil Général, en augmentation de 4,6 % par rapport à 2008, s’élève à plus de 386 millions d’euros. Près de 50 % de ses crédits sont affectés à des dépenses d’action sociale et de solidarité qui représentent le coeur de métier du Département. Celles-ci ont crû de 35 % en l’espace de cinq ans. » (cf cg89). Comme partout les presidents des CG (de droite ou de gauche) sont prisonniers des consequences de la politique nationale et doivent y faire face. Anecdotique: je recherchais sur le net un rapport de grandeur entre le pognon récupéré par Tapie et le budget d’une collectivité locale, ce qui m’a amené sur le site du CG19. Etonnant, non?

eric

22/02/2010 02h17

excalibur devrait en effet se renseigner sur les missions confiées aux
Conseils généraux. L’essentiel de leurs compétences concerne en effet les aides sociales (APA, RSA, PCH, …), le fonctionnement des collèges et l’entretien des routes. Tout cela représente donc uniquement des dépenses de fonctionnement, du côté de l’investissement, il reste la construction de nouvelles routes, de nouveaux collèges ou les subventions pour créer de nouveaux établissements sociaux (maisons de retraites, centres d’accueil de personnes handicapées, …).
Il est donc tout à fait normal que l’investissement représente entre 1/3 et 1/4 d’un budget de Conseil général.

Rubilacxe

20/02/2010 10h14

la réaction d’Excalibur sent bien fort l’ump. Avec une gestion financière aussi désastreuse à la tête de la notre France comment l’UMP peut il encore donner des leçons dans nos terrtoires. L’UMP qui est à toutes les commandes au niveau national (présidence, gouvernement, assemblée nationale, sénat…) détruit tout ce que les générations précédentes ont construits pas à pas. Les observations ump ne sont plus entendables. Aussi, le buget du CG de Corrèze vraiment responsable ne pourrait il pas servir de modèle aux gestionnaires nationaux ?

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X