Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Déchets

Touraine : le projet d’incinérateur à Chinon sème le trouble

Publié le 18/02/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Le 15 février, les élus du Smictom du Chinonais (Indre-et-Loire) auraient dû voter la création d’une unité de valorisation énergétique à Saint-Benoît-la-Forêt en périphérie de Chinon. Ce projet mobilise les défenseurs de l’environnement qui considèrent comme « aberrant » que l’on construise un incinérateur juste à côté de l’hôpital local.

Les défenseurs de l’environnement mettent également en avant que cet équipement, d’une capacité de 40.000 tonnes, servirait aussi à brûler les déchets de l’agglomération de Tours qui a toujours refusé un tel incinérateur sur son territoire.

Mais, au dernier moment, Jean-Pierre Duvergne, président du Smictom et maire (PS) de Chinon a décidé de repousser le vote de plusieurs semaines, après les élections régionales de mars.
Le syndicat présente ce report comme un simple délai pour affiner le schéma financier du projet. Mais le « collectif Art en ciel» qui anime la fronde anti-incinérateur estime que « la direction du parti socialiste a fait comprendre à M. Duvergne que ça ferait désordre de se lancer dans une telle abomination en pleine campagne électorale ».

Le report pourrait être encore plus lointain. La présidente (PS) du conseil général d’Indre-et-Loire vient ainsi de demander au Smictom de repousser le choix fin 2011, après la révision du plan départemental d’élimination des déchets.
Certains y voient cependant une volonté d’enterrer le dossier, avant les élections cantonales de l’an prochain, qui pourraient être difficiles pour la gauche.
Mécontent, Jean Pierre Duvergne estime que ce report reviendrait à mettre à la poubelle, le travail fait depuis 4 ans sur le projet. Et en tout état de cause seul le Smictom décidera souverainement.

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Touraine : le projet d’incinérateur à Chinon sème le trouble

Votre e-mail ne sera pas publié

Paul Chérel

19/02/2010 04h25

Va-t-on un jour être libéré de la dictature écologiste ? La valorisation énergétique des déchets par combustion est une solution qui permet de tirer profit en énergie électrique des 26 millions de tonnes de déchets domestiques produits par an par les 65 millions de Français. Cela représenterait 8,4 Terawatt/heures d’énergie, non compris les déchets industriels dits banals non nocifs. C’est l’équivalent d’un gros groupe alternateur de centrale nucléaire. Ce qu’il faut surveiller dans un projet comme celui de Chinon, c’est le traitement des fumées pour s’assurer de l’élimination des dioxines et furanes, et la qualité de la combustion afin de réduire au maximum la production de CO2. Toutes les autres valorisations y compris le tri sélectif, conduisent à davantage de consommations d’énergie qu’elles n’en produise et à des productions de CO2 que l’on se garde bien d’évaluer. Paul Chérel

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X