Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Prospective financière

Investissement : le bloc communal doit agir vite

Publié le 15/12/2014 • Par Pierre Cheminade • dans : Actu experts finances, Infographies finances

UNEGAZ46_decryptage finances
La Gazette
Les élus du bloc communal doivent travailler dès aujourd'hui aux différents moyens d'ajuster le rythme de progression de leurs dépenses à celui de leurs recettes afin d'éviter que l'investissement ne soit la seule variable utilisée.

Cet article fait partie du dossier

Investissements : faire mieux avec moins

Dans sa dernière étude(1), présentée en marge du 97e congrès des maires, La Banque postale évalue à 26,1 milliards d’euros le niveau d’investissement du bloc communal en 2017, contre 33,5 milliards en 2014, soit une baisse de 8 % par an en valeur.

Un scénario fondé sur des hypothèses « optimistes » mais en cohérence avec les tendances récentes : en moyenne, les dépenses de fonctionnement progresseront de 2 % par an, les recettes (hors dotations) de 3 % et l’encours de dette de 2 %. Pour éviter un tel repli, les analystes de la banque ont échafaudé plusieurs hypothèses mesurant les effets du recours à tel ou tel levier.

Se retrousser les manches dès aujourd’hui – Ainsi, pour maintenir l’investissement du bloc communal à son niveau actuel, il faudrait soit réduire à 0 % l’évolution des dépenses de fonctionnement, soit augmenter les recettes de 5,1 %, soit l’endettement de 5,8 %.
Dans une moindre mesure, limiter le recul de l’investissement à 4 % par an nécessiterait de contenir ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Investissement : le bloc communal doit agir vite

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X