Energie

Achats groupés de gaz : ce que révèle l’analyse des derniers appels d’offres

| Mis à jour le 06/01/2015
Par • Club : Club Techni.Cités, Club finances

Fotolia

Les acheteurs publics multiplient depuis plusieurs mois les appels d’offres pour leurs consommations de gaz naturel. Le mouvement s’est accéléré au second semestre 2014, en particulier sous la forme de groupements de commandes. Ce dispositif permet aux collectivités de répondre à l’obligation légale qu’est la fin des tarifs régulés, de réaliser de substantielles économies en mutualisant les besoins et de se soulager d’une procédure complexe. La Gazette vous propose un voyage à travers les différentes formules de groupements disponibles.

De la Bretagne au Languedoc-Roussillon, du Nord-Pas de Calais à Rhône-Alpes, le dispositif des achats groupés séduit nombre de collectivités confrontées à l’obligation de mettre en concurrence la fourniture de gaz de leurs sites.
Une contrainte née de la loi Hamon du 17 mars 2014, qui prévoit la fin des tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz à travers deux échéances :

  • le 31 décembre 2014 pour les consommations supérieures à 200 MWh par an ;
  • le 31 décembre 2015 pour celles comprises entre 30 MWh et 200 MWh par an.

Cherche formule magique – Pour accompagner leurs membres – et au-delà, tout acheteur public -, des syndicats départementaux d’énergie montent des groupements. Certains travaillent à l’échelle de leur périmètre, d’autres en association avec un ou plusieurs départements voisins, jusqu’à, plus rarement, atteindre une dimension régionale.

Des centrales d’achat se mettent aussi en mouvement. Chacun espère – voire prétend – détenir la formule magique. Mais, à l’analyse des résultats, bien malin celui qui peut décréter le format idéal.

« Big n’est pas forcément beautiful » – Car tous ou presque affichent des niveaux de prix de marché nettement inférieurs à ceux des TRV, avec des rabais en général compris entre 15% et 20%(1).

Or, l’un aura mis en concurrence 50 GWh, l’autre, 180 GWh, un troisième, 400 GWh, et cela est allé jusqu’à 4,4 TWh – record, à ce jour, établi par l’Ugap. Pour, donc, des résultats grosso modo identiques.
C’est la preuve que « Big n’est pas forcément beautiful » ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Ce que la loi Montagne de 2016 change pour les territoires

    La loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne du 28 décembre 2016 a réformé celle de 1985. La présente fiche fait le point sur les adaptations du code de l’urbanisme destinées à « réhabiliter l’immobilier de ...

  • Biodiversité : la ville de Dijon « soigne » ses abeilles

    Dijon fait partie des quatre villes récompensées par un label « 3 abeilles » pour leur démarche exemplaire. Ce label APIcité, décerné pour la première fois par l’Union nationale de l’apiculture française, met en valeur les villes qui protègent le mieux ...

  • Taxe Gemapi : les interrogations quant à sa mise en œuvre subsistent

    La loi Maptam a instauré une taxe facultative, appelée « taxe Gemapi ». Or, les EPCI à fiscalité propre qui reprendront la compétence Gemapi en 2018 ont des interrogations sur les modalités de cette instauration. Pourront-ils délibérer avant octobre 2017 ...

  • La gestion des ressources en eau, volet méconnu des plans climats territoriaux

    Du 21 au 24 juin 2017, le colloque national sur l’adaptation des territoires au changement climatique se tenait à Bordeaux. Parmi les sujets abordés, la disponibilité de l’eau. Une question a notamment retenu l’attention des intervenants : comment les ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X