Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Insécurité

Lille veut davantage sécuriser la nuit, les professionnels mécontents

Publié le 09/12/2014 • Par Caroline Guignot • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions

BingeDrinking2(FrancoisDestoc)
François Destoc
Fin novembre, la maire de Lille Martine Aubry a rendu publiques de nouvelles mesures régissant la vie nocturnes applicables dès le 1er janvier 2015 : si la sectorisation des ouvertures tardives dérogatoires saute, les horaires d’ouverture seront réduites. Les professionnels de la nuit protestent.

Jeudi 27 novembre, Martine Aubry prenait tout le monde de cours en annonçant plusieurs dispositions nouvelles régissant la vie nocturne. Objectif : mettre un frein à l’augmentation des incivilités et des violences enregistrée depuis quelques années, « et qui sont notamment en lien avec l’hyperalcoolisation, explique Franck Hanoh, adjoint à la sécurité de la ville.

Un nouveau cadre à mettre en place - Plusieurs agressions et viols se sont notamment produits depuis le mois de septembre dernier. Des faits qui ont probablement précipité les annonces de la municipalité. Franck Hanoh explique : « c’est une charte de 2003 qui régie actuellement la vie nocturne à Lille. A l’époque, cette dernière était émergente. Maintenant qu’elle s’est développée, la charte n’est plus adaptée ».

Première disposition : la fin de la sectorisation actuelle du régime dérogatoire des ouvertures tardives aux quartiers Vieux Lille et Masséna-Solférino. Une façon d’envisager la déconcentration de l’activité ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lille veut davantage sécuriser la nuit, les professionnels mécontents

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X