En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

L’essentiel de la semaine du 1er décembre 2014

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Actualité Club finances

0

Commentaire

Réagir

phalim-boi-004-211_Web © Phovoir

Chaque semaine, le Club finances vous propose un condensé de l'actualité des 7 derniers jours pour être sûr de n'avoir rien raté en matière de finances locales.

 

Après le congrès des maires, voici venu le temps des réactions. Alors que les annonces du Premier ministre en faveur de l’investissement dans les territoires ruraux sont plutôt bien accueillies par les élus concernés, il apparaît que les maires rencontrés dans les allées du congrès témoignent d’une réalité des finances locales en demi-teinte mais moins alarmiste que le tableau dépeint à la tribune.

Tandis que Gilles Carrez, le président (UMP) de la commission des finances de l’Assemblée nationale, plaide pour une meilleure prise en compte des conséquences radicales de la crise des finances publiques sur les budgets locaux, les communes pourraient se tourner en 2015 vers deux pistes pertinentes : le démarchage plus efficace des financements européens et le possible essor des communes nouvelles.

Du côté des régions, les pistes de mutualisation se développent et les enjeux financiers devraient prendre une place de choix dans les débats en vue des élections de décembre 2015. C’est déjà le cas dans la région Pays-de-la-Loire.

Enfin, le débat sur les emprunts toxiques a repris de plus belle avec la clarification des modalités d’accès au fonds de soutien. Dans une tribune, le consultant Michel Klopfer met en garde les collectivités sur la pertinence de ce fonds alors même que certaines communes ont déjà fait savoir qu’elles ne comptaient pas le solliciter.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.