Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

Fréquence radio : bilan contrasté de l’expérimentation à Libourne

Publié le 04/12/2014 • Par Emilie Lopes • dans : Actu experts prévention sécurité, Comptes-rendus des rencontres d'actualité prévention-sécurité

Devant le Club prévention sécurité, le chef de service de la police municipale de Libourne, Philippe Dupuis, a regretté que les difficultés techniques nuisent à la réussite de cette expérimentation de mutualisation des fréquences radios menée avec la gendarmerie nationale.

Libourne fait partie des quatre polices municipales retenues en septembre 2013 par le ministre de l’Intérieur pour expérimenter la mutualisation des fréquences radios avec les forces de sécurité de l’Etat.

Une expérimentation destinée à répondre à la forte demande exprimée par les professionnels au lendemain de la mort tragique d’Aurélie Fouquet en mai 2010, abattue par des criminels sur l’autoroute A4 lors d’une course poursuite avec la police nationale.

Fortes attentes – Invité à intervenir le 2 décembre devant le Club prévention sécurité, le chef de service de police municipale de Libourne, Philippe Dupuis, a dressé un bilan contrasté de l’expérimentation « fréquences radios » menée depuis janvier 2014 dans sa commune, située en zone gendarmerie. Il s’exprimait quelques minutes après que le préfet Thierry Coudert eut évoqué « des premiers résultats positifs » au niveau national.

« Les attentes étaient fortes » a-t-il indiqué, y voyant alors « un atout ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fréquence radio : bilan contrasté de l’expérimentation à Libourne

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X