Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie

« Reconnecter l’Europe avec ses citoyens », le nouveau défi du Comité des régions

Publié le 03/12/2014 • Par Brigitte Menguy • dans : Actu juridique, Europe

Présenté en vue de son adoption en session plénière des 3 et 4 décembre 2014 du Comité des Régions, un avis de Christophe Rouillon (maire PS de Coulaines) veut « reconnecter l'Europe avec ses citoyens ». Au programme de ce nouveau défi : mettre en place les conditions d'une amélioration des processus de prise de décision et d'un dialogue plus démocratique, plus transparent entre les citoyens et les institutions aux niveaux local, régional, national et européen.

À l’initiative de Christophe Rouillon, maire de Coulaines, les membres du Comité des régions débattront, mercredi 3 décembre 2014, des propositions relatives à un plan de communication pour l’Union européenne afin de reconnecter les citoyens au projet et à l’idéal européen.

Le plan proposé met les régions, les villes, les médias locaux et nationaux au cœur d’un dispositif de communication résolument décentralisé et bâti en partenariat avec les institutions européennes et les Etats membres. « Le but n’est pas de répandre la bonne parole depuis Bruxelles mais au contraire de provoquer un débat participatif avec les citoyens sur leurs attentes envers l’Europe », précise Christophe Rouillon. En effet, il est convaincu que « les autorités locales et régionales devraient se voir accorder plus de responsabilité en tant que partenaires de premier plan pour la mise en œuvre d’une communication visant à jeter des ponts entre les citoyens et l’Europe ».

Concret, ce plan veut fixer des objectifs mesurables : il propose notamment de parvenir, d’ici les prochaines élections européennes de 2019, à ce qu’une majorité de citoyens européens interrogés estime dans les enquêtes Eurobaromètre que « leur voix compte en Europe », qu’ils « comprennent les principaux processus de décision et les grandes politiques de l’Union européenne », qu’ils sont « bien informés sur les questions européennes » et qu’ils ont « une image positive de l’Union européenne ».

En particulier, il propose que 20% du budget de communication de l’Union européenne soit décentralisé au niveau national et local, notamment vers les centres d’information Europe Direct et vers les médias locaux et nationaux afin qu’ils touchent le public le plus large possible.

Autres projets avancés, celui d’organiser, sur cinq ans, 500 « dialogues citoyens » en veillant à quadriller l’ensemble du territoire de l’Europe et en évitant de se réunir systématiquement dans les grandes métropoles souvent déjà très sensibilisées à l’Union européenne et saturées de colloques. Il appelle aussi de ses vœux que le déplacement d’un Commissaire européen soit organisé chaque année dans chacune des 277 régions d’Europe pour écouter nos concitoyens et pour valoriser l’action de l’UE.

Enfin, le plan propose en outre de rassembler d’ici 2019 au moins 5000 municipalités, villes et régions se déclarant « amies de l’Europe » afin de mobiliser et assister les responsables de la communication dans les États membres.

 

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Reconnecter l’Europe avec ses citoyens », le nouveau défi du Comité des régions

Votre e-mail ne sera pas publié

Chérel Paul

04/12/2014 11h37

A condition quand même que les dites REGIONS ne soient pas des morceaux de terrains découpés à la va-vite comme le fait la France pour son hexagone. L’Europe peut-elle se reconnaître dans un fouillis de ce genre ? Paul Chérel

Henri Tanson

04/12/2014 03h00

Non mais vous n’en avez pas marre de cette propagande européenne? En plus, c’est nous qui la payons, comme si nous avions tant d’argent à gaspiller…
À quoi ça sert ce machin, à part nous piquer notre argent et nous faire perdre nos emplois, nos usines, et.
Le Comité des régions… C’est un organisme français? Eh non, c’est l’UE qui veut décomposer notre État pour l’intégrer plus facilement, le digérer, même.
Lire qu’il est envisagé un débat démocratique avec les citoyens sur leurs attentes sur l’Europe?… À mourir de rire. La démocratie à Bruxelles? Ils ne savent même pas ce que c’est! De qui se moque-t-on?
Et recevoir un Commissaire européen dans les Régions? Tiens, y-a Moscovici qui vient: dis-lui ce qui ne va pas…
Comme foutage de gueule, c’est génial.
J’imagine bien Moscovici oser pointez le bout de son nez dans les Régions françaises… Je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression qu’il y serait bien reçu…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X