Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement des territoires

L’eau de Treignac bientôt sur les tables

Publié le 10/02/2010 • Par Jean-Pierre Gourvest • dans : Régions

A raison de un à cinq millions de litres par an, l’eau minérale tirée du sous sol du village corrézien de Treignac (1600 habitants) sera commercialisée dans les grandes et moyennes surfaces et institutions avant la fin de l’été 2010.

Après plusieurs tests, la commune de Treignac (1600 hab.) a investi 185.000 euros dans le captage et l’acheminement de sa source vers une unité d’embouteillage en cours d’aménagement. Des capitaux privés locaux ont été engagés à hauteur de 600.000 euros dans une entreprise créée pour l’occasion, la distribution étant confiée à une société spécialisée du secteur.
La municipalité touchera une redevance de 0,15 euros/litre, le surcroît de production – la source coule à raison de 45 millions de litres annuels – étant réintroduit dans le circuit communal.

Nous sommes actuellement sur un marché de niche, explique le maire Jean Paul Navaud, mais la qualité de notre eau et ses vertus autorisent tous les espoirs. Les analyses ont révélé des propriétés particulières qui intéressent un important laboratoire de cosmétologie qui pourrait représenter un débouché supplémentaire. C’est un peu comme si nous avions trouvé notre puits de pétrole.

La concrétisation du projet aura demandé plus d’un an, les élus ayant souhaité apporter le maximum de garanties à leurs concitoyens, que ce soit sur le produit ou sur ses possibilités réelles de développement.
L’eau de Treignac, dont l’exploitation permettra la création immédiate de trois emplois, aura de plus généré un partenariat avec un atelier protégé régional pour répondre aux besoins éventuels de personnels supplémentaires.

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

L’eau de Treignac bientôt sur les tables

Votre e-mail ne sera pas publié

Sardin Maryse

08/05/2010 08h39

Nous attendons très vite l’eau nouvelle ,enfin une eau de notre règion,j’espère que la commercialisation se fera aussi et surtout en bouteille en verre.
A très bientot
M Sardin

Larose pierre

10/08/2010 08h20

J’attends cette eau avec impatience et espère la trouver facilement dans le commerce.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X