Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Institutions européennes

Un nouveau secrétaire général et des questions existentielles pour le CCRE

Publié le 10/02/2010 • Par Caroline Garcia • dans : Europe

Quelle est la spécificité du Conseil des communes et régions d’Europe (CCRE) ? C’est la question que se pose la plus vieille association de collectivités européenne, alors qu’elle vient d’élire son nouveau secrétaire général, Frédéric Vallier, qui était directeur du service Europe de la ville de Nantes.

Le Conseil des communes et régions d’Europe (CCRE) a élu son nouveau secrétaire général. C’est Frédéric Vallier qui sera chargé d’organiser le quotidien de la plus ancienne des associations de collectivités européennes.

Le Français quitte ainsi le service Europe de la ville de Nantes avec la mission de préciser le positionnement du CCRE, dont l’action manque parfois de spécificités alors que les acteurs locaux ont compris l’intérêt d’unir leurs forces à l’échelle européenne. Tout autour de nous, d’autres organisations mènent des actions similaires aux nôtres. Elles aussi tentent d’influencer les institutions européennes, organisent des conférences et séminaires ou produisent des études et des enquêtes, observe Frédéric Vallier. Dans ce contexte, quel est notre rôle, notre place dans cette galaxie locale et régionale ? , s’interroge le nouveau secrétaire général.

Questions liées à la citoyenneté

Créé en 1951, le CCRE se targue d’être l’association la plus représentative des collectivités européennes, puisqu’elle réunit les associations nationales d’élus, contrairement aux réseaux thématiques ou encore au Comité des régions qui rassemble de son côté des élus compétents pour évoquer le cas de leur circonscription. Un positionnement plus global donc, mais a fortiori moins pointu.

Outre le lobbying auprès de la Commission européenne, le CCRE s’est emparé des questions liées à la citoyenneté, notamment à travers le jumelage et la coopération entre collectivités du nord et du sud. Il produit en outre de nombreuses études sur les enjeux les plus importants pour ses membres.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un nouveau secrétaire général et des questions existentielles pour le CCRE

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X