Normes

Quel est le dispositif mis en place pour réduire le coût des normes applicables aux collectivités territoriales ?

| Mis à jour le 24/11/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

La maîtrise des coûts induits par les normes applicables aux collectivités territoriales est une préoccupation majeure du Gouvernement qui a pris des engagements précis et chiffrés et adopté une méthode de travail pour y parvenir. La circulaire n° 5743-SG du 9 octobre 2014 prévoit que le coût net annuel des normes nouvelles applicables aux collectivités territoriales, hors les normes participant d’un autre mode de régulation – fonction publique, revalorisation du revenu de solidarité active (RSA) par exemple – devra être ramené à zéro euro à l’horizon 2017.

Pour y parvenir, un dispositif de pilotage interministériel sera mis en place. L’appui du conseil national d’évaluation des normes (CNEN) sera également sollicité. En effet, le conseil national d’évaluation des normes, qui a été installé le 3 juillet 2014, détient des compétences et des moyens renforcés par rapport à la commission consultative d’évaluation des normes (CCEN) qu’il a remplacée. Outre les compétences exercées par cette dernière, le CNEN peut être saisi des projets de loi et est habilité à examiner le stock des normes existantes, sur saisine des collectivités locales, des assemblées parlementaires ou du Gouvernement. Le CNEN est aussi composé d’un plus grand nombre de membres puisqu’il compte 27 représentants des élus et 9 représentants du Gouvernement. Les CNEN disposent ainsi de prérogatives renforcées utiles pour maitriser et alléger le poids des normes.

Par ailleurs, le Premier ministre a annoncé, lors de son discours le 19 novembre 2013 au 96e congrès des maires de France, qu’il confiait à M. Alain Lambert, une mission de médiateur des normes entre l’État et les collectivités instituée par le décret n° 2014-309 du 7 mars 2014. Le médiateur est chargé du dialogue et du règlement amiable des différends entre les administrations et les élus locaux. Dans ce cadre, une note d’information en date du 21 juillet 2014 précise les modalités de transmission par les préfets de département des dossiers soumis au médiateur des normes applicables aux collectivités territoriales. Il s’agit d’une expérimentation d’une durée d’un an. Le médiateur des normes peut être saisi par les collectivités territoriales et leurs groupements des difficultés concrètes qu’ils rencontrent dans la mise en œuvre de lois ou de règlements sur les territoires. Ainsi, toute demande adressée au médiateur par une collectivité territoriale ou un groupement sera transmise par l’intermédiaire du préfet de département territorialement compétent, par voie postale ou dématérialisée.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X