Eau-Assainissement

Canalisateurs de France réclame l’aide des agences de l’eau pour investir sur les réseaux

| Mis à jour le 25/11/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

savoieleysse - Fotolia

50 % de subvention pendant deux ans : c’est la mesure pour laquelle plaident les Canalisateurs de France auprès du ministère de l’Ecologie, pour dynamiser le renouvellement des réseaux d’eau et d’assainissement.

Mauvais signe : le projet de loi de finances pour 2015 reporte d’un an la sanction financière prévue pour les collectivités territoriales n’ayant pas réalisé le diagnostic de leurs réseaux d’eau, et pas défini de plan d’actions pour en résorber les fuites. Ce n’est donc qu’au 1er janvier 2016 que les retardataires verront doubler la redevance « alimentation en eau potable » due aux agences de l’eau.
Ce qui suggère que les collectivités n’ont guère progressé dans la gestion patrimoniale des réseaux et l’atteinte d’un rendement minimal, instaurées par la loi Grenelle 2 de juillet 2010 (et précisées par le décret du 27 janvier 2012).

Les élus n’ont « pas fait le job » – Pas étonnant que le chantier soit à la traîne, commente Alain Grizaud, président des Canalisateurs de France. « Le ‘bâton’ n’était pas approprié : en bout de course, c’est le consommateur qui est pénalisé et ce n’est pas l’élu qui va lui expliquer que la redevance augmente car il n’a pas fait son job ! », décode-t-il.

Pour dynamiser le renouvellement du patrimoine, cette fédération professionnelle (350 entreprises, 37 000 emplois) vient de soumettre ses propositions au ministère de l’Ecologie. Principale mesure avancée : une aide exceptionnelle des agences de l’eau aux investissements des collectivités dans le renouvellement des réseaux d’eau et d’assainissement, qui seraient soutenus à 50 % pendant deux ans.

Les agences n’ont normalement pas vocation à intervenir dans ce domaine, hormis pour la réalisation des inventaires. Une évolution est toutefois perceptible ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

    Près de 500 contrats de concession électrique vont arriver à échéance dans les années à venir. L'occasion pour les collectivités menant une politique énergétique ambitieuse de reprendre la main sur la gestion de leur réseau de distribution. ...

  • Patrimoine : mettre en œuvre le BIM

    Le BIM, ou modélisation des données du bâtiment, se développe, son intérêt se vulgarise mais comment y accéder ? Passer du simple dessin 2D à une gestion globale de projet nécessite un investissement important en temps et une réorganisation des services ...

  • La dématérialisation des marchés publics, comment ça marche ?

    Sous l’impulsion du droit européen, la France a progressivement mis en œuvre un calendrier de la dématérialisation des marchés publics par l’ordonnance du 23 juillet 2015 et le décret du 25 mars 2016. L’objectif étant, à terme, la dématérialisation ...

  • La Nouvelle Aquitaine chiffre le rôle de la biodiversité sur son économie

    Le comité scientifique Ecobiose a rendu ses premières conclusions sur l’agriculture régionale. Financé par la Nouvelle Aquitaine pour convaincre de l’intérêt de la biodiversité, ses suggestions vont jusqu’à la gouvernance et l’action publique. Sa ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X