Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Un plan d’économies drastique à la mairie de Romilly-sur-Seine

Publié le 18/11/2014 • Par Frédéric Marais • dans : Actualité Club finances, Bonnes pratiques finances, Régions, Toute l'actu RH

Le conseil municipal de la deuxième ville auboise sera appelé, le 22 décembre 2014, à adopter un « plan de sauvegarde des finances locales » pour pallier la baisse des dotations de l’Etat et la hausse des dépenses obligatoires. Avec notamment le non remplacement des départs en retraite.

Moins 7 % en 2015, -14 % en 2016 et -22 % en 2017, soit près d’un demi-million d’euros la première année, près d’un million d’euros la deuxième année et près d’un million et demi d’euros la troisième année sur un budget de 17 millions d’euros : c’est la baisse des dotations de l’Etat que s’attend à subir la commune dirigée par l’UMP Eric Vuillemin.

Alors qu’il entame son second mandat, l’édile romillon va présenter un « plan de sauvegarde des finances locales » à son conseil municipal. Le désengagement de l’Etat rend plus aigu encore le problème de la dette générée par les emprunts toxiques souscrits dans les années 2000 et par l’ardoise qu’a laissée l’ancienne société de construction de la ville.

Un budget à la diète – Or, le maire « ne souhaitant pas augmenter la fiscalité », il faut faire des économies. Le train de mesures qui sera présenté aux élus comprend des coupes claires dans le budget de fonctionnement : « Il sera en diminution de 10 % », indique Eric Vuillemin. La ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un plan d’économies drastique à la mairie de Romilly-sur-Seine

Votre e-mail ne sera pas publié

Georges

19/11/2014 04h52

monsieur Eric Vuillemin. a raison de ne pas augmenter les impôts.
les impôts sur le revenu prennent déjà de plus en plus de place dans un budget d’une famille. si à cette première catastrophe, on en rajoute une autre l’augmentation des impôts locaux, que va t on devenir?
comment voulez vous que l’on relance l’économie si nos salaires partent en impôts de toutes sortes?
la réalité pour une collectivité, est le non remplacement des agents, moins de prestations aux citoyens, moins de manifestations culturelles, moins de tout. le maire a raison, il y a une limite à ces impositions.
l’État de son coté, va prendre le meilleur rôle,  » moi je n’augmente rien  » en laissant la place aux exécutifs locaux d’augmenter les taxes. pour le citoyen cela se présente mal.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X