Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

« La fonction publique sera supprimée si elle n’est pas réformée d’ici à 2017 » – Alain Tourret, député (PRG) du Calvados

Publié le 14/11/2014 • Par Martine Doriac • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Votre rapport sur la gestion des finances publiques et des RH dans le cadre du projet de loi de finances pour 2015 pointe le temps de travail des fonctionnaires. Qu’avez-vous constaté ?

Il est différent dans les trois versants. On ne le connaît pas, de même que le nombre de jours de congés des fonctionnaires. De nombreux accords dérogent aux 1 607 heures annuelles légales.

Sur 20 propositions, vous voulez rétablir le jour de carence dans les secteurs public et privé. Souhaitez-vous rouvrir le débat ?

Ma proposition peut paraître abrupte. Elle vise à lutter contre l’absentéisme, une plaie pour notre société. De 21,7 jours en moyenne dans la FPT, il atteint 28 jours dans le Sud de la France, pour l’essentiel en mai et les lundis et vendredis, avec de grandes différences entre titulaires et non-titulaires. Plus vous êtes protégé, plus vous êtes absent.

Vous préconisez de nouvelles normes pour aligner rémunérations et régimes indemnitaires. Cela ne télescope-t-il pas les négociations en cours ?

En tant que député, je surveille l’action du gouvernement et contribue au débat. Le statu quo est insupportable. Notre fonction publique est de qualité. Je la défends. Mais si la droite revient au pouvoir en 2017, elle sera supprimée si elle n’est pas réformée d’ici là.

Cet article est en relation avec le dossier

6 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La fonction publique sera supprimée si elle n’est pas réformée d’ici à 2017 » – Alain Tourret, député (PRG) du Calvados

Votre e-mail ne sera pas publié

Mensonge

15/11/2014 07h24

Monsieur Tourret si on commençait par:
-Réduire le nombre de députés (vu l’assemblée très souvent vide !)
-Retenir des indemnités pour les fauteuils vides
-vous verser une indemnité de 3000 euros/mois qui est amplement suffisant pour vivre ! certains catégorie C vivent avec 1200 euros et non pas vos avantages!
-Arrêtez de nous augmenter les impôts et d’ajouter des taxes !
-Pourquoi pour deux mandats exercés vous voulez la retraite complète à vie ? L’agent de catégorie C une année vaut 4 trimestres !
Alors oui montrez nous l’exemple en appliquant à vous même ce que vous voulez pour les autres afin de faire passer votre message.
Au fait si ce que je vous dis là ne vous plait pas vous pouvez aussi démissionner cela n’est pas interdit. Vous avez été élu ne l’oubliez pas Député n’est pas un métier et dans le privé vous serez un excellent manager.

TansonHenri

15/11/2014 08h47

« La fonction publique disparaître d’ici à 2017… »
Ça fait un moment que je le dis!
La construction de l’Union européenne, c’est écrit dans la déclaration Schuman, ne se fera pas en une fois mais par petites étapes successives…
La signature et l’adoption du traité de Lisbonne entraîne l’application des textes, par étapes successives. Et chaque étape est une régression pour notre pays.
Il est écrit dans les textes que l’heure du Service public a sonnée… Ce n’est qu’une question de temps. Les étapes se succéderont, lentement mais sûrement.
En effet, qui dit « public » dit « contraire aux règles de la concurrence libre et sauvage »… De plus en plus, sûrement pour faire des économies (…) les services seront gérés par des entreprises privées.
On voit, à l’échelon national, que l’Etat se retire de ses participations dans des entreprises, à l’origine publiques, comme EADS, Ariane et Airbus en cédant régulièrement des parts de son capital. L’Etat va se dessaisir des barrages hydro-électriques, par étapes. Bientôt les centrales nucléaires… C’est écrit, ça se fera.
À l’échelon local, des services comme la Voirie, les Bâtiments, les Espaces verts vont se retrouver confier au privé: les agents publics ne seront pas renouvelés; bientôt, ils seront licenciés… Comme dans le privé. L’instruction des Permis de construire? La gestion du Cadastre? Le Social?
Les Collectivités seront bientôt des coquilles vides: ce n’est qu’une question de temps.
Personne ne le dit? Personne ne lit les textes! Je le sais, à force de rencontrer des hommes politiques, et pas des moindres… Aucun ne connaît les articles des traités qui les concernent! Aucun…
Parlez-en à votre Élu… Il essaiera de vous convaincre que c’est la politique du gouvernemennt et que les Traités n’ont rien a voir… Erreur. Il suffit d’ouvrir les yeux.
Bien à vous.

BINGO911

15/11/2014 09h38

Il est fréquent d’entendre qu’il y a souvent des « malades » dans la fonction publique. Néanmoins, la procédure de contrôle peut s’appliquer en cas de doute sur la réalité de la maladie. Les prescriptions contrôlées sont elles abusives ?????

rjmd59

15/11/2014 11h16

Bonjour,

Fonctionnaire, j’affirme qu’ une réforme de la fonction publique territoriale est indispensable. Hormis laisser au privé la tache du nettoyage je ne vois pas comment sans remise à plat du système il sera possible de supprimer la minorité d’agents qui abusent et profitent des protections sociales pour travailler un minimum.

Je parle évidemment de la majorité des agents qui ont été imposés et sont protégés par des élus en remerciement d’un service rendu.

Cordialement,

RJMD59

titus

17/11/2014 02h07

L’absentéisme pourra diminuer quand les médecins qui signent des arrêts de travail « de complaisance » seront sanctionnés.
Est-il normal qu’un médecin « généraliste » signe des arrêts de travail pendant 5 ans pour un agent « dépressif » mais qui est cependant apte à occuper un emploi non déclaré dans le secteur privé ?
N’est-ce pas de la compétence d’un médecin « spécialiste » ?

Annick97424

24/11/2014 10h08

Avant de vouloir rétablir les journées de carence, 1 deux ou trois, il serait plus opportun de revoir le système mis en place dans le cdre de la souffrance au travail.
Les agents de la fonction publique ou non , doivent bénéficier de l’égalité de tratement.
Les cntractuels en CDD depuis plusieurs années doivent retrouver une stabilité grâce à l’application de la loi de 2012 et tous els textes règlementant la matière.
Les agents dans des situations de handicap, invalides ou handicapés doivent bénéficier des textes règlementant leur situation spécifique en matière d’exercice de fonction mais aussi de drtoi à la formation, titularisation ect… qui sont régis par des textes spécifique.
De ce fait, les compensations prévues pour cette qualité de personnels, viendraient alléger le budget des collectivités.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X