Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • La ville de Montpellier conventionne avec les bailleurs sociaux pour accroître les offres de relogement

Renouvellement urbain

La ville de Montpellier conventionne avec les bailleurs sociaux pour accroître les offres de relogement

Publié le 29/01/2010 • Par Jean Lelong • dans : Régions

Une famille relogée, trois logements neufs autorisés dans des Zac communales : c’est le "deal" proposé par la ville de Montpellier à huit bailleurs sociaux pour débloquer des opérations de rénovation urbaine.

La ville de Montpellier signe actuellement des conventions avec les bailleurs sociaux pour accélérer la mise en œuvre de son projet de rénovation urbaine. Ce partenariat vise à démultiplier les offres de relogement, des offres dont la rareté constitue aujourd’hui un frein à l’avancement de certaines opérations. Il faudrait pouvoir reloger quatorze familles chaque mois, alors que nous n’en sommes aujourd’hui qu’à quatre ou cinq, déplore Christian Bouillé, adjoint délégué à la rénovation urbaine et au logement. Du coup, le retard s’accumule.

La solution trouvée pour lever cette contrainte consiste à proposer un échange aux bailleurs sociaux : pour un relogement effectif, l’opérateur recevra un droit à construire trois logements neufs dans des Zac ou sur des terrains maîtrisés par la ville.
Des conventions ont déjà été signées avec quatre bailleurs (ICF, Nouveau Logis Méridional, Arcade SFHE, Unicil Domicil). Le même partenariat sera conclu prochainement avec quatre autres opérateurs (Hérault Habitat, ACM, Erilia et FDI Habitat).

Le projet de rénovation urbaine de Montpellier concerne trois territoires : Mosson, centre et Cévennes (Petit-Bard – Pergola).
Le problème du relogement est particulièrement aigu dans le quartier du Petit-Bard, une copropriété dégradée de 850 logements où la convention de renouvellement urbain signée avec l’Anru prévoit la démolition de 483 logements. Un premier immeuble a été partiellement démoli. La ville doit encore trouver des solutions de relogement pour 51 familles avant de pouvoir poursuivre l’opération.

Cet article est en relation avec les dossiers

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La ville de Montpellier conventionne avec les bailleurs sociaux pour accroître les offres de relogement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X