Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Commerces en milieu rural

Comment maintenir des commerces de proximité dans les territoires ruraux ?

Publié le 24/11/2014 • Par Jean-Marc Joannès • dans : Réponses ministérielles

La loi du 18 juin 2014 relative à l’artisanat, au commerce et aux très petites entreprises (TPE) prévoit un certain nombre de mesures visant à dynamiser le commerce de proximité. Elle intègre notamment des mesures permettant de maîtriser l’évolution des loyers commerciaux : les variations de loyers sont limitées à 10 % par an en cas de déplafonnement ; les évolutions de loyers seront désormais calculées sur la base de l’indice des loyers commerciaux (ILC) ou de l’indice des loyers des activités tertiaires (ILAT) en remplacement de l’indice du coût de la construction (ICC), ceci afin d’éviter les hausses erratiques des loyers fragilisant certains commerçants.

Le droit de préemption commercial des communes pourra être délégué notamment à une société d’économie mixte ou une intercommunalité et le délai de rétrocession du bien cédé passera de deux à trois ans en cas de mise en location-gérance.

Enfin, le fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) verra ses modalités de mise en œuvre simplifiées.

La réforme qui va être engagée se traduira par la mise en place de nouvelles modalités de sélection des dossiers par appel à projet. De plus, un engagement prioritaire aux côtés des communes rurales et des quartiers prioritaires de la politique de la ville sera déployé pour les aider à maintenir et à développer leurs activités artisanales et commerciales, rompant avec la logique de guichet actuelle.

La loi inclut en outre des dispositions relatives à l’expérimentation pendant cinq ans d’un « contrat de revitalisation commerciale et artisanale » qui aura pour but de favoriser le développement et la modernisation des activités dans les périmètres marqués par une disparition progressive des activités commerciales ou l’existence d’une mono-activité.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Comment maintenir des commerces de proximité dans les territoires ruraux ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X