En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

Structure bi-nationale

Progrès décisifs pour l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau

Publié le • Par • dans : Régions

Imprimer

0

Commentaire

Réagir

L’Etat allemand a donné un coup de pouce au véritable démarrage de l’Eurodistrict, une structure bi-nationale qui doit réunir la région urbaine de Strasbourg (au-delà de la Communauté urbaine) et les collectivités allemandes, soit près d’un million d’habitants dont 55 % en France.

 

En autorisant les six collectivités allemandes (les communes d’Oberkirch, Lahr, Achern, Offenbourg et Kehl, ainsi que le Kreis de l’Ortenau), l’Etat allemand a donné un coup de pouce au véritable démarrage de l’Eurodistrict. Cette structure bi-nationale doit réunir la région urbaine de Strasbourg (au-delà de la Communauté urbaine) et les collectivités allemandes, soit près d’un million d’habitants dont 55 % en France.

Le feu vert donné par les autorités allemandes doit précéder de peu celui de l’Etat français et a permis aux deux têtes d’affiche de la structure, Günther Petry, maire de Kehl (RFA) et Roland Ries, maire de Strasbourg, d’annoncer la réunion inaugurale du Conseil de l’Eurodistrict pour le 4 février 2010. Un président et un vice-président seront élus à cette occasion.

Personnalité propre

Grâce à la «personnalité propre» dont s’est dotée la structure transfrontalière, elle pourra multiplier les projets concrets. Depuis sa création en 2005, l’Eurodistrict a déjà favorisé de nombreuses coopérations, dépassant le contexte institutionnel, en matière d’artisanat, de services d’urgence, de tourisme, etc.

Par ailleurs, la ville de Strasbourg participe au financement d’une halle d’athlétisme construite à Offenbourg (RFA). D’importants projets, comme un centre nautique ou la rénovation de l’Opéra du Rhin seront menés dans le cadre de cette intercommunalité bi-nationale. L’Eurodistrict, désormais autonome, disposera d’un secrétariat et de collaborateurs spécifiques qui travaillera dans la seule optique de l’entité et s’attachera à lui construire une entité propre, ont déclaré Günther Petry et Roland Ries dans un communiqué diffusé le 26 janvier.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Trains d’équilibre du territoire : les villes et les régions mobilisées

Alors que la commission Duron sur l’avenir des TET rendra ses conclusions mardi 26 mai 2015, Villes de France et l’Association des Régions de France ont exprimé, ce mercredi 20 mai, leurs craintes sur la question. Cette prise de position s’ajoute aux nombreuses ...

Ruralités : « En 2017, nous remettrons nos budgets au préfet ! »

Les élus locaux ont partagé des constats inquiétants sur l’impact, notamment pour les territoires ruraux, de la baisse des dotations à l’occasion de la rencontre d'actualité du Club Finances sur les enjeux financiers de la ruralité, qui s’est tenue à ...

Police municipale : Bernard Cazeneuve et Nicolas Sarkozy s'opposent sur l'armement

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy ont rendu hommage le 20 mai à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) à Aurélie Fouquet, policière municipale tuée en 2010 au terme d'une course poursuite sanglante ...

Emplois publics : dynamisme du recrutement dans les intercommunalités

C’est dans les intercommunalités que le marché de l’emploi public local semble le plus dynamique, notamment dans les métiers de l'instruction des autorisations d’urbanisme. C’est ce que révèle le baromètre trimestriel des bourses de l’emploi des centres ...

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés AdministrationUrbanisme - aménagement

Régions Alsace

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.