En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

0

Commentaire

Réagir
Imprimer

Structure bi-nationale

Progrès décisifs pour l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau

Publié le 28/01/2010 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Imprimer

0

Commentaire

Réagir

L’Etat allemand a donné un coup de pouce au véritable démarrage de l’Eurodistrict, une structure bi-nationale qui doit réunir la région urbaine de Strasbourg (au-delà de la Communauté urbaine) et les collectivités allemandes, soit près d’un million d’habitants dont 55 % en France.

 

En autorisant les six collectivités allemandes (les communes d’Oberkirch, Lahr, Achern, Offenbourg et Kehl, ainsi que le Kreis de l’Ortenau), l’Etat allemand a donné un coup de pouce au véritable démarrage de l’Eurodistrict. Cette structure bi-nationale doit réunir la région urbaine de Strasbourg (au-delà de la Communauté urbaine) et les collectivités allemandes, soit près d’un million d’habitants dont 55 % en France.

Le feu vert donné par les autorités allemandes doit précéder de peu celui de l’Etat français et a permis aux deux têtes d’affiche de la structure, Günther Petry, maire de Kehl (RFA) et Roland Ries, maire de Strasbourg, d’annoncer la réunion inaugurale du Conseil de l’Eurodistrict pour le 4 février 2010. Un président et un vice-président seront élus à cette occasion.

Personnalité propre

Grâce à la «personnalité propre» dont s’est dotée la structure transfrontalière, elle pourra multiplier les projets concrets. Depuis sa création en 2005, l’Eurodistrict a déjà favorisé de nombreuses coopérations, dépassant le contexte institutionnel, en matière d’artisanat, de services d’urgence, de tourisme, etc.

Par ailleurs, la ville de Strasbourg participe au financement d’une halle d’athlétisme construite à Offenbourg (RFA). D’importants projets, comme un centre nautique ou la rénovation de l’Opéra du Rhin seront menés dans le cadre de cette intercommunalité bi-nationale. L’Eurodistrict, désormais autonome, disposera d’un secrétariat et de collaborateurs spécifiques qui travaillera dans la seule optique de l’entité et s’attachera à lui construire une entité propre, ont déclaré Günther Petry et Roland Ries dans un communiqué diffusé le 26 janvier.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Le vélo électrique en libre-service a-t-il un avenir en France ?

Si les vélos électriques en libre service se développent dans les villes européennes, en France, seule Vannes (Morbihan) a osé l'expérimenter à grande échelle. Et pour cause, des zones d’ombre restent à éclaircir pour assurer la pérennité d’un système ...

Emprunts toxiques : les collectivités se tournent vers la Cour de justice européenne

Les collectivités de l’association Acteurs publics contre les emprunts toxiques (APCET) ont choisi en assemblée générale, jeudi 30 octobre, de contester devant la Cour de justice européenne la validation par le Conseil constitutionnel de la loi sur la ...

Sûreté des transports : une enquête révèle un écart entre ressenti et réalité

Selon une étude Ifop publiée le 28 octobre 2014, seuls 37% des usagers considèrent que la sûreté dans les transports en commun s’est améliorée au cours des cinq dernières années, alors que les agressions sont en baisse depuis 2003. En interne, les réseaux ...

Baromètre Bien-être au travail 2014 : le malaise croissant des fonctionnaires territoriaux

Pour la troisième année, le baromètre « Bien-être au travail » réalisé par « La Gazette » et le cabinet conseil CaTTalyse, avec le soutien d’Intériale mutuelle, vient donner une image inédite de l’état d’esprit des fonctionnaires territoriaux dans ...

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés AdministrationUrbanisme - aménagement

Régions Alsace

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.