Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energies renouvelables

Eoliennes en mer, « 6000 MW annoncés, zéro construits »

Publié le 28/01/2010 • Par Stéphanie Stoll • dans : France

Interview de Francis Rousseau, rédacteur en chef du site energiesdelamer.blogspot.com

Le 26 janvier, à Rennes, la préfecture a présenté le projet de planification d’éoliennes en mer pour la Bretagne. En mars 2009, Jean-Louis Borloo, ministre du Développement durable et de la Mer, a fixé un objectif de production nationale d’énergies marines renouvelables (EMR) de 6000 MW d’ici 2020. Que vous inspire cet objectif ?
C’est énorme, cela représente six tranches nucléaires ! Les technologies sont au point, mais il faut que l’Etat joue son rôle. Or, à Veulettes-sur-Mer (Seine-Maritime, 336 habitants), la procédure pour un premier parc de 21 éoliennes en mer (400 MW) traîne depuis huit ans ! Tous les projets font l’objet de procédures, l’Etat et les élus se renvoient la balle, les pêcheurs et les riverains s’en mêlent. Le débat n’avance pas chez nous, alors que le Danemark, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont fait la preuve qu’il était possible de développer une industrie et de raccorder les installations au réseau électrique.

Quel est le rôle des collectivités ?
Elles sont riveraines des zones concernées. Les communes ont un intérêt financier à l’implantation sur leur territoire de stations de raccordement au réseau électrique. A Veulettes, on l’a bien compris. Mais on ne peut comparer l’éolien maritime et l’éolien terrestre : les technologies et le droit sont différents. Le domaine public maritime appartient à l’Etat : à lui de définir les zones, à lui de décider des travaux ! Bien sûr, il faut une concertation, elle est en cours dans les régions concernées (*). Que les régions l’accompagnent, c’est leur rôle et leur intérêt puisque cela créera de l’emploi, mais pour l’instant, j’observe beaucoup d’effets d’annonce et pas grand chose de concret. Sur les 6000 MW annoncés, zéro sont construits.

(*) Bretagne, Pays de la Loire, Basse-Normandie, Haute-Normandie, Picardie et Nord-Pas-de-Calais, Poitou-Charentes et Aquitaine, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Eoliennes en mer, « 6000 MW annoncés, zéro construits »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X