Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Les élus boycottent la conférence nationale des déficits

Publié le 27/01/2010 • Par avec l'AFP Sylvie Fagnart • dans : France

Les associations d'élus refusent ce qu'elles considèrent comme un piège de la part de l'Etat.

Cascade de désistements à la veille de la conférence nationale des déficits, organisée le 28 janvier 2010, à l’Elysée, par la présidence de la République et le gouvernement. Représentants des régions et des départements, tout comme le secrétaire général de l’Association des maires de France (AMF), André Laignel, ont indiqué ce mercredi 27, qu’ils ne seraient pas présents à cette réunion.

Au final, seul Jacques Pélissard, président de l’AMF, représentera, face à l’Etat et aux organismes de sécurité sociale, le secteur public local. Apparemment peu désireux de pratiquer la politique de la chaise vide, il a affirmé qu’il y serait présent afin de souligner que les déficits sont du fait de l’Etat et des organismes sociaux, et non des collectivités locales.

André Laignel estime, pour sa part, que les collectivités n’ont aucune raison de participer à cette conférence. Vouloir les y associer relèverait, pour le secrétaire général de l’AMF, d’une triple volonté de la part du président de la République et de son gouvernement : volonté de désinformation, de dénigrement et de mise en tutelle financière. Il sera remplacé par le maire de Sceaux (Hauts-de-Seine), Philippe Laurent, président de la commission des finances de l’AMF. Regrettant que cette initiative soit l’occasion, pour le pouvoir central, de stigmatiser la gestion publique locale, ce dernier a l’intention de rappeler qu’ à l’inverse de l’Etat, les collectivités locales ne présentent pas de déficit au sens commun du terme, mais seulement un besoin de financement exclusivement dû aux investissements. Dans la mesure où les collectivités respectent les règles d’équilibre budgétaire qui leur sont imposées par la loi, juge-t-il, l’Etat n’a aucunement la légitimité de leur dicter leurs choix de finances publiques.

Cet argumentaire est proche de celui développé par l’ADF et l’ARF. J’ai pris la décision que nous n’irions pas nous prêter à un exercice pour lequel nous n’avons aucune responsabilité, les départements ne sont pas responsables du déficit de la France, déclare Claudy Lebreton, président de la première. Nous ne nous sentons vraiment pas concernés, renchérit-il.

Les régions, de leur côté, faisant valoir que la totalité des régions emprunte, en un an, ce que l’Etat emprunte en une semaine, déplorent que le gouvernement, à travers cette conférence des déficits publics, [veuille] faire subir aux régions et aux collectivités territoriales les conséquences de ses propres choix, le poids de ses propres échecs.

Les chances paraissent donc plus que minces pour que cette réunion inédite – et pour une part redondante avec la conférence nationale des exécutifs, qui n’est réunie que trois fois depuis sa création – permette, selon le vœu du ministre du Budget, Eric Woerth, de purger le débat entre l’Etat et les collectivités territoriales.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les élus boycottent la conférence nationale des déficits

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X