Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Orléans réduit drastiquement le budget d’acquisitions des bibliothèques

Publié le 27/01/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Les crédits d’achats de nouveaux documents sont réduits de 30% pour les médiathèques municipales. L’économie servira à la numérisation des ouvrages. L’opposition dénonce « l’appauvrissement programmé de la culture».

La ville d’Orléans a décidé de réduire d’un tiers le budget d’acquisition de documents par le réseau des bibliothèques municipales. La ville qui consacre globalement plus de 4 millions aux bibliothèques a décidé de faire passer le budget «acquisitions» de 300.000 à 200.00 euros en 2009 ce qui devrait se traduire par 5.000 achats de livres CD et DVD de moins qu’en 2009. Cette économie sera en partie transférée (à hauteur de 89.000 euros) vers la numérisation des ouvrages, condition indispensable pour que le réseau des bibliothèques-médiathèques bénéficie encore de trois conservateurs d’Etat.

Les personnels des établissements ont été mobilisés pour définir leurs priorités d’achat qui devraient être fixées début février. Les choix seront faits en fonction des publics des bibliothèques et de l’actualité tout en préservant les fonds de référence explique Eric Valette, adjoint chargé de la culture. Les économies devraient porter sur les achats en plusieurs exemplaires et sur les documents disponibles en ligne. La ligne adoptée est également de ne pas mettre en difficultés les petites bibliothèques de quartier. Les économies les plus importantes concerneront donc les documents anciens : les achats dans les collections prestigieuses en feront les frais poursuit Eric Valette.

L’opposition municipale s’est vivement opposée à cette « politique culturelle au rabais » qui se manifeste également par la suppression d’aides à un cinéma d’art et d’essai. Cette réduction de plus de 30% des crédits insiste l’opposition, signifie qu’Orléans consacre désormais moins de 2 euros par habitant à l’enrichissement de ses collections imprimées (hors périodiques), audiovisuelles et patrimoniales. (…) C’est très inférieur à la moyenne des efforts des villes de la taille de celle d’Orléans. Eric Valette a cependant consenti que « la situation serait réexaminée » en 2011.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Orléans réduit drastiquement le budget d’acquisitions des bibliothèques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X