Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Elections au CNFPT – Deux listes se disputent la présidence

Publié le 30/10/2014 • Par Emmanuelle Quémard • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

La présentation d'une liste unique d'union voulue par l'AMF n'a pu se concrétiser à la suite du dépôt le 27 octobre d'une autre liste conduite par le maire UDI de Niort, Jérôme Baloge, face à François Deluga l'actuel président.

Le feu couvait sous la cendre depuis quelques semaines. Mais, depuis le dépôt le 27 octobre d’une liste conduite par le maire UDI de Niort, Jérôme Baloge, la guerre est déclarée avec le camp de François Deluga, député-maire PS du Teich et président sortant du CNFPT, candidat à sa propre réélection.

Malgré la médiation de l’AMF dès le 22 octobre et l’intervention de son président Jacques Pélissard, une liste unique et paritaire à l’élection des représentants des communes au conseil d’administration (CA) de l’établissement public n’a pas pu voir le jour.

Deux listes sont désormais en présence : « une liste de renouveau » conduite par Jérôme Baloge et une « liste d’union » emmenée par François Deluga, chacune comportant douze représentants des communes et leurs vingt-quatre suppléants.

Implication de l’AMF – «Alors même qu’il avait approuvé l’accord de gouvernance initié par Jacques Pélissard, prévoyant une liste unique et paritaire, le maire de Niort a dans le même temps déposé une liste parallèle, dénonce François Deluga. Je ne lui conteste pas le droit de se présenter mais il n’a pas respecté sa parole. Plus jamais personne ne pourra faire confiance à un élu qui a fait une telle manœuvre. Sa candidature est une candidature de division des maires ! ».
Une prise de position que partage l’AMF dans son communiqué du 29 octobre.

Si Jérôme Baloge, nouveau maire de Niort, ne souhaite pas de personnalisation du débat et affirme conduire une liste pour « offrir un choix de nouvelle gouvernance », il regrette que l’accord n’ait pu se faire malgré l’implication du président de l’AMF.

« Le président sortant a refusé de discuter de gouvernance au sein du CNFPT, de la remise en cause de sa position de tête de liste ainsi que du report de l’élection du président à la suite des élections départementales », déplore t-il. « L’accord proposé ne respectait pas les équilibres politiques sortis des urnes », ajoute-t-il.

Résultats  connus le 19 novembre – Défendant les multiples raisons de son engagement, le maire de Niort met également en avant le « climat délétère » qui régnerait au sein du conseil d’administration du CNFPT, « acculant une partie des administrateurs à former un groupe d’opposition ».
Une assertion battue en brèche par François Deluga, qui se targue d’avoir sur sa liste 12 des 15 administrateurs sortants.

Jérôme Baloge se dit désireux de susciter le débat autour du CNFPT, « un des lieux importants au regard des enjeux actuels de la réforme territoriale, de l’évolution des compétences, etc. ». Il confie aussi vouloir manifester, par sa candidature, l’intérêt des nouveaux élus vis-à-vis des agents territoriaux.

La campagne pour la présidence du CNFPT s’engage donc vivement. Les résultats de l’élection des représentants des communes  seront connus le 19 novembre.Une nouvelle étape avant l’élection du président du CNFPT en janvier prochain.

Références

Arrêté du 1er juillet 2014 fixant les modalités d'organisation des élections aux conseils d'orientation placés auprès des délégués interdépartementaux ou régionaux du Centre national de la fonction publique territoriale et fixant les modalités d'organisation des élections au conseil d'administration du Centre national de la fonction publique territoriale

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Elections au CNFPT – Deux listes se disputent la présidence

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X