Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

La baisse du nombre des pompiers volontaires se poursuit

Publié le 29/10/2014 • Par avec l'AFP Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité

Pompiers incendie
Fotolia
La baisse du nombre des pompiers volontaires, continue depuis 2010, s'est poursuivie en France en 2013, indiquent les statistiques annuelles diffusées le 28 octobre 2014 par le ministère de l'Intérieur.

L’objectif du président de la République d’inverser la courbe et d’atteindre 200 000n sapeurs-pompiers volontaires en 2017 sera-t-il atteint ?

Il est encore trop tôt pour le dire mais ça commence mal. Selon les « statistiques des services d’incendie et de secours » publiées le 27 octobre 2014 par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises, la France a en effet perdu 700 sapeurs pompiers volontaires au cours de l’année 2013. Ainsi, au 1er janvier 2014, on dénombrait 192.300 volontaires contre 193.000 un an plus tôt.

Engagement présidentiel – Au total, la France a perdu 15.000 volontaires depuis dix ans. Pour enrayer ce phénomène, François Hollande s’était engagé en octobre 2013 à Chambéry devant le Congrès national des sapeurs-pompiers de France à agir et même à retrouver le seuil de 200.000 volontaires avant la fin de son quinquennat, avec un « plan national » annoncé en grande pompe.

Mais si une campagne de publicité a été lancée dans la presse ces dernières semaines, nombre des mesures n’ont pas encore été appliquées.

Interventions à la hausse – Le nombre des pompiers professionnels a légèrement diminué, passant de 40.400 à 40.200 et celui des militaires a légèrement augmenté passant de 12.200 à 12.400. La proportion de femmes, tous effectifs confondus, est stable à 14%.

Des casernes de pompiers continuent de fermer en France. On en dénombrait 7.151 au 1er janvier 2014 contre une centaine de plus un an plus tôt.

Au cours de l’année 2013, les pompiers ont procédé à 4.295.500 interventions (+1%), soit une intervention toutes les 7,3 secondes en moyenne.

Mission première : le secours à personne – Les interventions liées aux incendies sont en baisse de 8% (281.900 incendies soit 18% des interventions). Celles qui sont liées à des accidents de la route diminuent de 2% (270.000 accidents, soit 10% des interventions). Le gros du travail des pompiers est le secours à victime dont les interventions (3.221.800 soit 58% des interventions) sont en hausse de 2%.

Les agressions dont les pompiers sont victimes sont en hausse de 27%. Le ministère en a dénombré 1.569 en 2013 contre 1.234 en 2012. En 2013, ces agressions ont donné lieu à 1.202 dépôts de plainte et à 1.864 jours d’arrêt de travail.

Hausse budgétaire – Le budget des services départementaux incendies et secours (SDIS) est de 4.861 millions d’euros, ce qui représente une hausse de 1,2% en valeur brute et une baisse de 0,8% en tenant compte de l’inflation par rapport à l’année précédente.

Quand on appelle les pompiers c’est de moins en moins en composant le 18 (56% des appels) et de plus en plus en composant le 112 (44%). Un an avant, le 18 représentait 63% des appels.

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La baisse du nombre des pompiers volontaires se poursuit

Votre e-mail ne sera pas publié

SebCbien

31/10/2014 09h02

Bonjour,
Cette baisse ne m’étonne pas du tout. J’ai été volontaire durant 8 ans avec deux saisons dans le VAR pour lutter contre les incendies et mon service militaire effectué en tant que Pompier civil. J’ai arrêté mon volontariat pour des raisons personnelle et un déménagement. Lorsque j’ai voulu reprendre quelques année plus tard, il m’a fallu des test physiques digne d’un concours Pro ( mais je peux l’entendre). Sauf que, pour 2 tractions n’ont effectué, je n’ai pas été pris..Est-ce que 2 tractions m’aurait empêché d’exercer ? Est-ce que tous les volontaires et pro en service réussissent à ces tests annuellement ? Un autre élément étant de questionner les pompiers en activité sur l’intérêt de leur métier.. Comme le dit si bien l’article, le secours à personnes à augmenté.. Mais pour quel type d’intervention les pompiers sont appelés ? Demandez leur et voilà ce qui vous répondront : Marre de ramasser des clochards et des ivrognes…Et d’être caillassés..

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X