Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie

Un hackathon pour le logement social

Publié le 27/10/2014 • Par Cédric Néau • dans : France

application salvia
D.R.
A l’occasion de son implantation en Seine-Saint-Denis, Salvia Développement a lancé une compétition de développeurs pour réaliser une application visant les bailleurs sociaux et les collectivités.

« En rentrant le numéro de plaque d’immatriculation, je peux savoir qui avertir, de la mairie, la police ou le bailleur, pour évacuer l’épave ». Au milieu des petits fours et d’une meute de jeune adultes en tee-shirt et aux yeux fatigués, David Nicolle, le directeur marketing de Salvia Développement explique à Stéphane Troussel, président du conseil général de Seine-Saint-Denis, une des applications développées lors du hackathon que la société de logiciel pour les collectivités a organisé les 15 et 16 octobre.

Epaves de voitures – Le hackathon, c’est ce genre de défis que se lancent plusieurs équipes de développeurs pour trouver une application sur un thème précis. Salvia a eu l’idée de monter sa propre compétition au bénéfice du logement social, en marge de l’inauguration de son nouveau siège social à Aubervilliers, en partenariat avec Simplon.Co et le conseil général de Seine-Saint-Denis.
Quatre équipes rassemblant des développeurs, des « marketeurs » et des designers de Salvia Développement, mais aussi des étudiants de La Fonderie de L’image ont ainsi planché non-stop durant 48 heures sur la problématique de l’enlèvement des épaves automobiles qui vérolent les parkings des immeubles sociaux.

BestCitizen vainqueur – Au bout de longues heures de travail, les candidats ont présenté en quelques minutes leur projet. Finalement, l’application «ras-le-bol.com » orienté vers le routage de la demande au bon service, et « B&co », un portail locataire où le graphisme était à l’honneur, ont échoué de quelques points tandis que « Mon Super Quartier » axé sur le e-citoyen, a remporté la 2ème place, et « BestCitizen » ̧, qui met le gardien au cœur de l’action de proximité, a emporté la majorité des suffrages.

Qualité des réponses encore à trouver- Reste à intéresser les collectivités et bailleurs : « Les applications présentées sont très utiles pour un office comme le nôtre », assure David Vioujas, responsable des systèmes d’information de l’Office public d’aménagement et de construction de l’Isère (OPAC 38). « C’est très intéressant d’améliorer le traitement de la question, mais c’est souvent au niveau de la qualité de la réponse que les gens nous attendent », remarque Stéphane Troussel. Les applications se contentent en effet d’améliorer la remontée d’information émanant de locataires, à charge aux collectivités et aux bailleurs d’améliorer l’évacuation, qui reste, in fine la priorité des habitants.

« Pas de développement économique hors-sol »

Lors de l’inauguration des nouveaux locaux de Salvia Développement, Stéphane Troussel a signé avec la société une charte Seine-Saint-Denis Egalité, impliquant la PME dans une « démarche de territoire ». Par cette signature, Salvia s’engage à mener des actions concrètes favorisant l’égalité des chances (accueil de jeunes collégiens en stage), à développer l’emploi (accueil d’étudiants-stagiaires, création de postes d’apprentissages), à promouvoir la Seine-Saint-Denis dans ses outils de communication ou encore à parrainer de jeunes diplômés du département. « Notre département bénéficie du plus grand nombre d’arrivée d’entreprises en France ces dernières années, mais cumule aussi les difficultés, constate le président du conseil général. En liant les entreprises à leur territoire, nous évitons le développement économique hors-sol qui ne bénéficie à personne. »

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Un hackathon pour le logement social

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X