Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2010

Le Grand Lyon maintient un rythme d’investissement élevé

Publié le 20/01/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Les élus du Grand Lyon ont voté le 11 janvier 2010 le budget primitif 2010 de la Communauté urbaine de Lyon qui s’élève à 1,69 milliard d’euros, en progression de 4,13%.

Dépenses
Les dépenses réelles de fonctionnement s’inscrivent à 951,92 millions d’euros (+2,36%) intégrant des charges de personnels – y compris celui du Périphérique nord – pour un montant de 182,7 millions d’euros (+2,94%). Les subventions (265,11 millions d’euros), premier poste de dépenses, augmentent de 6%, principalement en raison de la prise de compétence tourisme et des participations aux bilans des ZAC du Grand Lyon.

Les dépenses réelles d’investissement (564,53 millions d’euros) se maintiennent à un niveau élevé avec une hausse de 7,08%. Mieux, les investissements opérationnels (430 millions) s’affichent à +11,45% et seront réalisés dans les principaux secteurs inscrits dans la Programmation pluriannuelle des investissements : le logement, les grands projets urbains, les transports en commun et le développement économique. Il est à noter que la collectivité a conventionné avec l’Etat pour le remboursement anticipé du FCTVA.

Recettes
Les recettes de fonctionnement s’établissent à 1,12 milliard d’euros (+2,71%) et enregistrent un produit fiscal – à taux inchangés – estimé à 554,50 millions, en progression de 4,37% sur le BP 2009, mais de 1,5% sur le montant réel perçu impacté par la crise économique.
Selon l’exécutif du Grand Lyon, la plus grande incertitude demeure en raison de la réforme de la TP. La taxe d’enlèvement des ordures ménagères (106,05 millions) devrait progresser de 2,94%.
Les dotations de l’Etat prévues en quasi stagnation (343,5 millions d’euros) devraient se traduire par une légère baisse (- 0,2%) avec l’inflation.

Dettes et emprunts
Pour 2010, le Grand Lyon prévoit un niveau d’emprunt à long terme à 240,43 millions d’euros (+19,27%). Par ailleurs, la réduction du remboursement du capital de la dette (de 92,81 à 90,4 millions d’euros) permet à l’autofinancement de progresser de 13,7% pour s’établir à 84,44 millions d’euros.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Grand Lyon maintient un rythme d’investissement élevé

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X