Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

La Somme maintient l’investissement dans un cadre contraint

Publié le 19/01/2010 • Par Guillaume Roussange • dans : Actualité Club finances, Régions

En progression de plus de 3,5%, le budget 2010 de la Somme (620, 37 millions d’euros), sera marqué par une augmentation des investissements, permise par une maîtrise des dépenses de fonctionnement.

C’est sur fond de réforme des collectivités que, le 17 décembre 2009, l’assemblée du conseil général de la Somme a adopté son budget primitif. Pour l’année 2010, celui-ci s’élèvera à 620, 37 millions d’euros environ, en progression de 3,71% (hors réaménagement de la dette). En augmentation, la section investissement qui atteindra 111, 86 millions d’euros (+ 4,47%), auxquels il faut ajouter une enveloppe de 30 millions d’euros réservée au réaménagement de la dette : pour assurer le financement des dépenses d’investissement, le programme d’emprunt a été arrêté à 37 millions d’euros, a déclaré Christian Manable, président PS du département, lors du vote.

La section fonctionnement s’établira quant à elle à 478,5 millions d’euros, soit 3,54% de plus qu’en 2009. Selon les services départementaux, cette progression serait notamment due à l’intégration, en année pleine, de nouvelles dépenses telles que le RSA. Fait notable, après avoir enregistré une première diminution de 2% entre 2008 et 2009, les dépenses de gestion courante baisseront cette année de 3% (56 millions d’euros).

1/2 du budget aux « Solidarité »

Concernant les recettes, l’évolution de la DGF sera limitée à 0,6% en 2010, contre 2% l’année dernière. Pire, du fait de la crise, les revenus issus de la taxe additionnelle devraient atteindre un niveau équivalent à celui de 2009 ( 29,7 millions d’euros), soit 25% de moins qu’en 2008. L’équilibre de la section fonctionnement sera assurée par les produit des impôts directs (235 millions d’euros), dont les taux seront maintenus.

Au total, la moitié du budget sera consacrée aux «Solidarités», devant les ressources humaines (16%) et l’aménagement du territoire (11%).

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Somme maintient l’investissement dans un cadre contraint

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X