Loi littoral et urbanisation

Notion de hameau

| Mis à jour le 15/03/2010
Par • Club : Club Techni.Cités

La présence de commerces n’est pas nécessaire pour qualifier un hameau.

Pour réaliser l’extension de l’urbanisation, les prescriptions de la loi montagne et de la loi littoral font référence aux notions de hameau, village et agglomération.

Ainsi, l’article L. 146-4 (I) du Code de l’urbanisme, applicable aux communes littorales, impose que les extensions d’urbanisation se réalisent en continuité des villages et des agglomérations existants ou par la constitution de hameaux nouveaux intégrés à l’environnement. On entend par hameau un petit groupe d’habitations (une dizaine ou une quinzaine de constructions au maximum) pouvant comprendre également d’autres constructions, isolé et distinct du bourg ou du village. On reconnaît qu’une commune peut être composée d’un ou de plusieurs villages et de plusieurs hameaux. La loi littoral opère une distinction entre les hameaux et des bâtiments isolés implantés de façon anarchique (mitage). Il n’est nullement nécessaire, pour qu’un groupe de constructions soit qualifié de hameau, qu’il comprenne un commerce, un café ou un service public. À l’inverse, l’existence de tels équipements ne suffit pas à estimer qu’on est en présence d’un hameau ou d’un village. Ce qui caractérise le hameau, c’est une taille relativement modeste et le regroupement des constructions.

La taille et le type d’organisation des hameaux dépendent très largement des traditions locales, et aucune définition générale et nationale ne peut y être apportée. Les villages, petites agglomérations rurales, sont plus importants que les hameaux et comprennent ou ont compris des équipements ou lieux collectifs administratifs, culturels ou commerciaux, même si, dans certains cas, ces équipements ne sont plus en service, compte tenu de l’évolution des modes de vie.

Dans certaines régions, l’habitude a été prise d’appeler «village» des regroupements de quelques maisons. Pour l’application de la loi littoral, ces groupes de maisons doivent être considérés comme des hameaux. Par agglomération, le législateur a entendu viser toutes les urbanisations d’une taille supérieure ou de nature différente. Cela peut concerner de nombreux secteurs, une zone d’activité, un ensemble de maisons d’habitation excédant sensiblement la taille d’un hameau ou d’un village mais qui n’est pas doté des équipements ou lieux collectifs qui caractérisent habituellement un bourg ou un village et, bien sûr, une ville ou un bourg important constituant notamment une agglomération. Les notions de hameau et de village peuvent être cernées au regard de la loi sur le littoral et des traditions urbaines locales, ainsi la vigilance reste nécessaire quant à l’appréciation au cas par cas des situations pour l’urbanisme opérationnel. L’élaboration ou la révision en adéquation avec la loi littoral de schémas de cohérence territoriale et de plan local d’urbanisme contribuent à lever les difficultés éventuelles et à faciliter la lecture locale d’une loi pérenne.

Commentaires

1  |  réagir

19/01/2010 11h02 - Olivier Lozachmeur

Attention car cette réponse s’appuie sur une circulaire interministérielle de mars 2006 et la jurisprudence a sur certains points été à l’encontre de cette circulaire (possibilité de construire en frange des hameaux, notion d’agglomération reconnue à une zone d’activité).

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X