Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réseaux

Information des collectivités locales

Publié le 18/01/2010 • Par Delphine Gerbeau • dans : TO parus au JO

Un arrêté est relatif aux modalités de communication d'informations à l'Etat et aux collectivités territoriales sur les infrastructures et réseaux établis sur leur territoire.

Il prévoit que en réponse aux demandes de l’Etat, des collectivités territoriales ou de leurs groupements portant sur les équipements passifs de la partie terminale d’un réseau filaire en application de l’article D. 98-6-3 du Code des postes et des communications électroniques, l’opérateur n’est pas tenu de fournir la localisation exacte des équipements passifs strictement situés :

  • en aval du sous-répartiteur le plus proche de l’abonné pour le réseau de boucle locale cuivre ;
  • en aval du centre de distribution ou du nœud optique-électrique le plus proche de l’abonné pour les branches du réseau de boucle locale coaxiale ;
  • en aval du point de mutualisation le plus proche de l’abonné pour le réseau de boucle locale fibre optique résidentielle ;
  • en aval des points de présence opérateurs pour le réseau de fibre optique professionnelle.

Par exception aux alinéas premier à cinq qui précèdent, l’opérateur est tenu de fournir :

  • la localisation des points de concentration qui comprennent des lignes inéligibles au haut débit DSL pour le réseau de boucle locale cuivre ;
  • la liste des immeubles raccordés pour lesquels il a le statut d’opérateur d’immeuble et faisant l’objet d’une convention telle que prévue par l’article L. 33-6 du Code des postes et des communications électroniques pour le réseau de boucle locale optique résidentielle.
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Information des collectivités locales

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X