Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

Villeurbanne continue à investir en maintenant un endettement quasi nul

Publié le 18/01/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Le conseil municipal de Villeurbanne a adopté le 14 décembre 2009 son budget primitif 2010 à 195,52 millions d’euros. Hors crédit revolving, le budget s’équilibre à 146,13 millions d’euros, soit une hausse de 5,75%.

Les dépenses de fonctionnement augmentent de 4,01% pour atteindre 102,56 millions d’euros. Les frais de personnel (+3,46%) représentent 58,1% du total. Le chapitre “autres charges” (19,65% du total) affiche une hausse de 9% en raison de la progression des subventions et participations sur des remboursements de personnel mis à disposition dans des structures comme l’Ecole Nationale de musique ou le TNP.

Les dépenses d’investissement 2010 continueront à progresser fortement pour atteindre 43,5 millions d’euros (+11,35%), un volume record multplié par 2,5 en dix ans. Les principales opérations sont réalisées dans l’éducation (écoles et nouvelle cuisine centrale), le sport (nouveaux terrains et rénovation piscine), les espaces verts et surtout la culture avec l’extension-réhabilitation du fleuron TNP (11,5 millions). La ville reconduit le dispositif FCTVA engagé en 2009.

+ 3,9% pour les recettes de fonctionnement

Villeurbanne a les moyens de ses ambitions et affiche des recettes de fonctionnement à 121,51 millions d’euros (+3,9%) avec des taux d’impôts directs inchangés, après une hausse de 6% en 2009. La fiscalité directe (+3,72%) et les dotations de l’Etat (+3,22% sur le BP 2009, mais stables au CA 2009) représentent respectivement 63,81% et 20,7% des ressources.

Villeurbanne peut aussi s’enorgueillir d’un endettement très faible, réduit à 5 millions d’euros. La ville devrait emprunter 12,86 millions d’euros en 2010 et maintenir sa capacité d’autofinancement à près de 19 millions d’euros.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Villeurbanne continue à investir en maintenant un endettement quasi nul

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X