Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

Conseil général d’Indre-et-Loire : nouvelle augmentation de la fiscalité

Publié le 18/01/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actualité Club finances, Régions

Le conseil général d’Indre-et-Loire a voté le 15 janvier 2010 son budget primitif qui s’élèves à 549 millions d’euros (-2,54%). Les taux de fiscalité augmentent de 3,85%

Avec 549,4 millions d’euros le budget du conseil général ( CG) d’Indre-et-Loire est clairement orienté à la baisse (563 millions d’euro sen 2009). « C’est un budget rigoureux qui préserve l’avenir », a déclaré la présidente Claude Roiron (PS) qui craint aussi «une tension budgétaire sans précédent». L’effet ciseau entre recettes et dépenses se traduit par la dégradation de certains ratios : baisse de l’autofinancement brut (31,42 millions d’euros contre 41,65  millions d’euros en 2009) et du taux d’autofinancement qui tombe à 6,8% contre 9% l’an passé.

De même, l’autofinancement net est quasi nul avec 618.000 euros contre 12,4 millions en 2009. Les dépenses de fonctionnement progressent de 2,7% (86,5 millions d’euros et +1,32% pour la masse salariale). Ces dépenses sont d’abord orientées vers l’action sociale ( +4,19%) avec 61 millions pour les personnes âgées et 60 millions pour la lutte contre l’exclusion (dont 48 millions pour le RSA dont le nombre d’allocataires progressera de 10% en 2010). Le niveau des investissements ( 86,6 millions d’euros) est maintenu au niveau de l’an passé Les infrastructures routières (43 millions d’euros dont 22 pour le boulevard périphérique de Tours) mobiliseront une bonne partie de ces crédits d’équipement.

Pour stabiliser ses recettes de fonctionnement (463,5 millions d’euros contre 462,4 millions d’euros) le CG va augmenter ses taux de fiscalité en moyenne de +3,85% après 12% de hausse en 2009. Cette hausse permettra de gonfler le produit global (107 millions contre 99,9 millions d’euros en 2009), de compenser la chute des recettes de fiscalité indirecte (45,4 millions d’euros, – 20,7%) et des droits de mutation (37 millions soit moins 24,8%)

Au total, le départemental empruntera 54,6 millions d’euros (68 millions d’euros l’an passé) portant l’encours de la dette à 311 millions d’euros avec une capacité désendettement dégradée à 5,5 ans années.

Thèmes abordés

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Conseil général d’Indre-et-Loire : nouvelle augmentation de la fiscalité

Votre e-mail ne sera pas publié

PATRICE37

18/01/2010 03h22

Qu’est-ce que JJ Talpin appelle les  » recettes de fiscalité indirecte » ?
L’an dernier et sans doute encore un peu cette année les DMTO ( considèrent il cette recette comme une fiscalité indirecte ? ) avaient chuté, compensés par l’augmentation de la FDL, soit 19 millions de DMTO en moins et 20 millions de FDL en plus.
Merci de votre réponse.

PP

castan

18/01/2010 08h17

Budget déséquilibré endettement trop élevé et hausse de la fiscalité. Attention aux prochaines élections.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X