Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Gestion budgétaire

Comment Pont-Saint-Esprit a réussi à assainir ses finances

Publié le 17/10/2014 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances

7382239368_ba418d5b73_b
Flickr cc by FutUndBeidl
Il aura fallu trois ans à Pont-Saint-Esprit (Gard, 10 640 habitants) pour retrouver un budget à l'équilibre après sa "mise sous tutelle" fin 2008. Depuis, la commune gère drastiquement ses finances. Réorganisation des services, temps de travail, primes, investissements, achats... tout y passe.

Fin 2008, c’est un véritable tollé parmi la population. Après plusieurs refus du maire d’alors, la préfecture décide autoritairement d’augmenter les impôts locaux. Résultats : une facture en hausse de plus de 50 % pour les ménages. Le taux de la taxe d’habitation passe de 23,24 à 36,4 %, celui sur le foncier bâti de 26,91 à 42,15 %. La taxe sur le foncier non bâti progresse quant à elle de 40 points et celle pour l’enlèvement des ordures ménagères de plus de 12 points.

Une mesure inévitable – Impopulaire, la mesure était pourtant devenue inévitable, alors que la commune n’avait plus voté de budget à l’équilibre depuis 2006. Dans son rapport annuel de 2009, la Cour des comptes dresse d’ailleurs un état des lieux sans appel. Le déficit de la commune s’élevait fin 2008 à plus de 10 millions d’euros, soit un an de recettes fiscales, les charges de personnel représentaient 56,8% des dépenses de fonctionnement avec une masse ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment Pont-Saint-Esprit a réussi à assainir ses finances

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X