Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Les réformes en cours inquiètent le président du conseil national d’orientation du CNFPT

Fonction publique territoriale

Les réformes en cours inquiètent le président du conseil national d’orientation du CNFPT

Publié le 15/01/2010 • Par Romain Mazon • dans : France

Didier Rosez, le président du conseil national d’orientation du CNFPT a dressé un bilan peu satisfaisant de 2009, pour la fonction publique territoriale, lors de son discours de vœux le 13 janvier. Et s’inquiète de « l’offensive contre le secteur public en 2010 ».

Sans être défaitiste, le discours prononcé par Didier Rosez, président du CNO du CNFPT, à l’occasion des vœux pour 2010 n’en est pas moins une charge contre l’Etat.
2009 n’a pas été l’année du dialogue dans la fonction publique territoriale, relève-t-il, évoquant les nombreux avis négatifs du CSFPT comme la marque du manque de concertation et d’écoute de l’Etat.

Le lancement de la réforme des collectivités est un autre motif d’insatisfaction pour Didier Rosez : elle a l’ambition de transformer le « mille feuille territorial » en clafoutis, plat qui a beaucoup de qualités, mais dont la caractéristique est d’être de consistance molle, tout en permettant de s’y casser les dents quand il est mal préparé, ironise-t-il, dénonçant l’absence de vision d’ensemble et de cohérence territoriale.

Deux motifs de satisfaction tout de même, pour le président du CNO, en 2009 : l’action de François Deluga à la tête du CNFPT, que Didier Rosez soutient sans réserve, et la publication du rapport de la Cour des comptes sur les effectifs de l’Etat et la décentralisation : il est plaisant et intéressant, sinon rassurant, de lire que l’Etat « n’a pas su tirer les conséquences de ses politiques, notamment en terme de déconcentration et de décentralisation, se réjouit-il.
Stigmatiser les collectivités territoriales, comme facteur d’aggravation des déficits publics est donc un argument politiquement fallacieux et techniquement faux. Nous lirons avec grand intérêt le rapport 2010, qui devraient présenter une première évaluation financière des effets de la RGPP, avertit-il.

Programme pour 2010
2010 ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices, avec, selon Didiez Rosez, une offensive qui se poursuit contre le secteur public. Il recense ainsi la récente adoption de l’ouverture du capital de La Poste, la réforme des collectivités, et la réforme des retraites des agents publics de nouveau à l’ordre du jour.

 Didier Rosez ne retient en revanche que des satisfactions quant au fonctionnement du CNO et de ses relations avec les conseils régionaux d’orientation (CRO), précisant que le CNO n’est ni le « tuteur »ni le « superviseur » des CRO, comme certains ont pu le craindre.

Au programme de 2010, le CNO devra, conclut Didier Rosez, définir les orientations pluri annuelles 2011- 2013, en recherchant notamment la continuité et la lisibilité de l’offre de formation pour l’ensemble des publics, et à partir du mois de mai, poursuivre [ses] travaux sur les thèmes prioritaires, comme la formation des catégories C, la formation de la filière technique, la certification et la politique de partenariat dans le développement de notre offre.

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les réformes en cours inquiètent le président du conseil national d’orientation du CNFPT

Votre e-mail ne sera pas publié

danata

16/01/2010 03h16

le cnfpt est un merveilleux outil de formation que nombre de corps d’Etat doivent nous envier ! Sur les priorités : quid de la nécessaire formation au management des encadrants des collectivités locales qui en général en ont bien besoin,cela ne correspond-il pas aux nouvelles orientations des épreuves des concours et examens.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X