Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

La délinquance globale à la baisse, les violences aux personnes toujours à la hausse

Publié le 14/01/2010 • Par avec l'AFP Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité, France

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé le 14 janvier une baisse globale de 1,04% de la délinquance 2009 en France mais une poursuite de la hausse des violences aux personnes (+2,8%), point noir de la délinquance dans une période électorale où la sécurité est un enjeu politique.

 Pari pris, pari tenu : les objectifs fixés (aux forces de l’ordre) sont devenus des résultats concrets, a estimé Brice Hortefeux au vu des résultats globaux, le ministre évoquant une rupture opérée à la fin de 2009 avec de mauvais chiffres enregistrés sur les huit premiers mois de l’année dernière.

Au cours de cette période, a expliqué le ministre, les violences aux personnes avaient augmenté de 4,38% » par rapport aux mêmes mois de 2008. Elles ont baissé de 0,14% lors des quatre derniers mois de 2009, selon lui, toujours en comparaison de la même période de 2008.

En septembre, il y avait eu une aggravation sensible de la délinquance qui avait valu de vives critiques au ministre de l’Intérieur, notamment à gauche.
Les cambriolages de résidences principales avaient alors augmenté de 12% et les violences aux personnes de 5% en un an et Brice Hortefeux avait demandé un coup de collier aux forces de l’ordre afin d’inverser la tendance. Le ministre a présenté et commenté, sans triomphalisme, place Beauvau, en présentant ses voeux à la presse, le bilan des crimes et délits recensés par la police et la gendarmerie.

Les chiffres ont été communiqués dans le détail par l’Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP).
Les atteintes aux biens ont diminué de près d’1% sur l’année 2009, par rapport à 2008, une baisse cependant moins sensible qu’en 2008 (-5,08%).
Selon l’ONDRP, ces atteintes sont « au plus bas » depuis 1996 mais « ont cessé de diminuer ». Le nombre des violences aux personnes, point noir de la délinquance depuis 1996, a augmenté, lui, en 2009 de 2,8% environ. Leur hausse est légèrement supérieure à celle enregistrée en 2008 par rapport à 2007 (2,40%).
Les résultats de la délinquance générale, a estimé Brice Hortefeux, « sont dus à une mobilisation renforcée, à une organisation perfectionnée, à une réactivité systématique » et « à une réponse ciblée à chaque type d’insécurité ».

Une gesticulation sécuritaire selon le PS
Côté réactions, le Parti socialiste a jugé accablant le bilan de Nicolas Sarkozy sur la délinquance et dénoncé la gesticulation sécuritaire stérile du chef de l’Etat, estimant que la vie quotidienne de nos concitoyens est aujourd’hui moins sûre qu’elle ne l’était en 2002.
Le député et président du conseil général de Seine-Saint-Denis, Claude Bartolone (PS), a dénoncé le numéro de contorsionniste du gouvernement. Quand on constate que (…) les violences aux personnes ont encore augmenté de 2,8% en 2009, que les cambriolages ont bondi de 8,1% ou encore que ce sont essentiellement sur des objets techniques protégés par des dispositifs de verrouillage (téléphones, voitures), que le gouvernement se gargarise d’une baisse des effractions, on ne peut que déplorer le triomphalisme de celui-ci, poursuit-il.
Enfin, Claude Bartolone indique prendre au mot M. Lefebvre, le porte-parole de l’UMP, lorsqu’il invite les collectivités territoriales et l’Etat à travailler « main dans la main » pour faire face à l’insécurité.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La délinquance globale à la baisse, les violences aux personnes toujours à la hausse

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X