Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Le mauvais cru 2013 des finances communales

Publié le 08/10/2014 • Par Pierre Cheminade • dans : Fiches Finances • Source : Territorial.fr

Comme nous l’avions envisagé il y a un an, les comptes administratifs 2013 dorénavant votés, révèlent une dégradation significative des finances communales. Il faut dire que tous les ingrédients étaient réunis pour en faire une année mémorable et les agrégats, la plupart détériorés, le confirment.

Les recettes de fonctionnement ne progressent que de 1.13%, soit la plus modeste croissance du mandat. La fiscalité directe progresse de 2.34% par le simple jeu de la revalorisation tant réglementaire que physique des bases. Le levier fiscal n’a évidemment pas été actionné en année pré électorale.

La fiscalité indirecte a baissé de 2.40%, sous le seul effet des droits de mutation dont le recul est supérieur en France à 10%. L’apparition du FPIC se révèle source de progression en moyenne pour les communes, au détriment des EPCI. Enfin les dotations et participations de l’Etat se contractent de 1.50%.

Forte croissance des dépenses de fonctionnement – Avec un taux de 2,85 %, les dépenses de fonctionnement connaissent, elles, leur plus forte croissance du mandat. Une progression homogène puisque les dépenses de personnel affichent un taux de 2,63 %, les achats de 3,46 %, les participations de 2,53 % et les subventions de fonctionnement de 2,67 %. Les frais financiers affichent la ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le mauvais cru 2013 des finances communales

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X