Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

La ville d’Annecy mise sur la prudence et poursuit sa politique de désendettement

Publié le 14/01/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Le conseil municipal d’Annecy a voté le 14 décembre 2009 son budget primitif 2010 qui s’équilibre à 113,74 millions d’euros, soit en léger retrait de 1,74%.

Les dépenses de fonctionnement réelles s’élèvent à 68,72 millions d’euros, en hausse de 2,19%.

Le budget “personnel” (40,72 millions) représent 59,1% du total des dépenses et progresse de 3%, principalement en raison de l’ouverture de deux nouvelles crèches. A noter une baisse sensible des frais financiers (-16,54%) liée à la politique de désendettement de la ville.

Annecy consacrera 34,62 millions d’euros aux investissements, dont 17,85 millions en dépenses d’équipement, globalement stables par rapport à 2009 (+0,6%). Parmi les principaux postes de dépenses :

  • une enveloppe de 5 millions est affectée à la maintenance du patrimoine municipal, 
  • une de 3 millions pour le rachat des Haras, 
  • des actions d’accessibilités de la ville et des programmes de développement durable. 

L’amortissement de la dette s’inscrit à près de 4,5 millions d’euros .

Progression de +8% de l’autofinancement

Les recettes augmentent de 3,21% pour atteindre 77,95 millions d’euros. La fiscalité directe représente 23,9 millions d’euros en légère augmentation (+1,1%) du fait de l’actualisation des bases, les taux d’impôs restant stables. Les dotations et participations sont en hausse sensible (+6,9%) malgré une baisse attendue de la DGF. La ville bénéficie notamment d’une dotation générale aux investissements plus importante que prévue et d’une participation de la CAF dans le cadre d’une reprise de crèche, soit un montant de 815.000 euros.

Le budget annécien, prudent par rapport aux incertitudes de 2010, se traduit notamment par une progression sensible de l’autofinancement à 10,2 millions d’euros (+8%). En corollaire, la ville améliore son désendettement avec un amortissement de la dette à 4,48 millions d’euros et un volume d’emprunt à 6,29 millions. La dette, en diminution, devrait représenter 21,2 millions en 2010 contre 37,64 millions en 2007.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville d’Annecy mise sur la prudence et poursuit sa politique de désendettement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X