Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Détournements de fonds

Exposition « De la scène au tableau » : la ville de Marseille saisit la justice

Publié le 14/01/2010 • Par Emmanuelle Quémard • dans : Actu prévention sécurité, Régions

La municipalité vient de déposer une plainte sur d’éventuels détournements de fonds commis sur la billetterie de l’exposition «De la scène au tableau» alors qu'elle s'était déjà faite dérobée, le 26 décembre 2009, les «Choristes», petite toile de Degas, prêtée par le musée d’Orsay.

Alors qu’elle se prépare à devenir en 2013, la capitale européenne de la culture, la ville de Marseille doit faire face à deux affaires judiciaires concernant la grande exposition «De la scène au tableau» qu’elle vient d’organiser au musée Cantini.  Après la découverte le 26 décembre 2009 du vol de la toile les « Choristes », de Degas, peinte en 1877 et prêtée par le musée d’Orsay, la ville craint d’éventuels détournements de fonds sur la billetterie de la même exposition. 

Selon les premiers éléments de l’enquête confiée au SRPJ de Marseille, plusieurs employés municipaux sont soupçonnés d’avoir dérobé une partie de la recette de la manifestation en vendant des billets gratuits aux visiteurs, manœuvre qui leur aurait permis de détourner plusieurs milliers d’euros pendant toute la durée de l’exposition. Une autre malversation aurait également été commise par dissimulation d’une partie des recettes perçues à l’occasion de la location «d’audio-guides».

Soupçons d’un visiteur

C’est un visiteur soupçonneux qui a alerté les responsables de l’Hôtel de ville après avoir observé le manège de certains agents municipaux chargés de la distribution de ce matériel.

Dans un communiqué publié le 14 janvier 2010, la ville de Marseille confirme avoir déposé plainte et s’être constituée partie civile auprès du procureur de la République «afin de faire toute la lumière dans cette affaire». La municipalité déplore que de «tels actes puissent être commis, même s’ils sont très rares».

«Selon les résultats de l’enquête, la ville de Marseille prendra les sanctions disciplinaires appropriées et demandera que les coupables éventuels de tels agissements soient condamnés avec fermeté», conclut le communiqué.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Exposition « De la scène au tableau » : la ville de Marseille saisit la justice

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X