Environnement

Algues vertes : l’Etat versera 535 756 euros à Saint-Brieuc Agglomération

| Mis à jour le 07/10/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

Claire Laspougeas - Agence des aires marines protégées

Par délibération, Saint-Brieuc Agglomération et Lamballe Communauté ont accepté la proposition de la préfecture des Côtes-d’Armor de se désister d’un recours administratif pour préjudice financier et préjudice d’image, en raison des marées vertes. En échange d’une indemnisation de 535 756 euros à Saint-Brieuc et de 294 800 euros à Lamballe.

Au mois de janvier, la préfecture avait proposé un accord amiable à Saint-Brieuc Agglomération, Lamballe Communauté et Lannion Trégor Communauté, trois collectivités assurant le ramassage et le traitement des algues échouées sur les grèves. Fortes de la jurisprudence administrative établissant la responsabilité de l’Etat dans les marées vertes et faisant valoir que le plan algues vertes du gouvernement ne prenait pas en charge la totalité du financement des mesures curatives, ces collectivités avaient saisi le tribunal administratif en 2011.

Dans un courrier du 7 janvier 2014, le préfet avait proposé aux collectivités de prendre en charge le solde des frais de ramassage et de transport, pour les années 2010 à 2013, soit une somme de de 253 318 euros. Deux mois plus tard, les collectivités obtenaient la prise en charge de la moitié des frais de traitement de ces algues, soit 282 438 euros. En contrepartie de cette indemnisation de 535 756 euros, Saint-Brieuc Agglomération, qui réclamait initialement 1,95 millions d’euros, devra se désister de son recours.

Lors du conseil communautaire de Saint-Brieuc Agglomération, le 25 septembre, Claude Blanchard, vice-président responsable des déchets rappelait que cet été, la collectivité avait ramassé 4500 à 5000 tonnes d’algues. « Nous ne sommes pas au bout de nos peines, même si les choses s’arrangent, » a-t-il commenté.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X