Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

TIC

Services publics : le web ne leur dit pas merci

Publié le 12/01/2010 • Par Frédéric Moreau • dans : France

Le web communautaire s’attaque aux services publics, avec un site dédié à la grogne des usagers : merciservicespublics.com. Entre veille qualité et populisme.

Un exutoire à la grogne des usagers du service public ? Construit sur le principe du site Viedemerde.fr, où l’internaute est invité à raconter ses petits malheurs de la vie quotidienne, le site Merciservicepublic.com a pour ambition de faire « du bien aux usagers des services publics » en leur permettant de « pousser (un) coup de gueule ».

Chaque plainte s’accompagne d’une évaluation du temps perdu, dont le cumul s’affiche sur la page d’accueil du site. Au bout de quelques heures, le total affiché était de  « 5 mois 2 jours 10 heures 16 minutes de perdu (sic) par 354 personnes ». Merciservicepublic.com proclamant fièrement : « et c’est que le début ».

Parmi les services publics incriminés figurent les services ou entreprises d’Etat (La Poste, Pôle emploi, RATP, SNCF…), sans oublier « préfectures et sous préfectures » (re-sic). Mais aussi les mairies, les conseils généraux, les écoles, etc.

Ainsi, « Dancing Shoes » indique avoir perdu 1 heure 45 minutes pour faire son passeport à la mairie du 15ème : une fois arrivée devant le fonctionnaire, il me donne distraitement quelques indications tout en papotant avec ses collègues pour savoir qui allait gruger et partir à 16h15 au lieu de 17h…

Même commentaire acide de « Sushi » qui affiche une heure perdue : Merci de me faire patienter alors que vous étiez disponible derrière votre bureau pour une pause café. J’avais ma nièce à prendre à la crèche, une heure à vous attendre pour juste vous donner un document que vous aviez refusé de prendre une heure avant !!

Certes, le web 2.0 (ou web participatif) a bien des vertus. Mais il peut aussi conduire à des approches où, sous couvert d’anonymat, la démagogie le dispute au populisme. A moins que les services publics n’y trouvent, pourquoi pas ?, un outil de veille qualité…

5 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Services publics : le web ne leur dit pas merci

Votre e-mail ne sera pas publié

Ernesto

12/01/2010 09h10

Lamentable initiative. on dresse les usagers contre les agents du service public! Tout ça pour faire de la pub et gagner quelques euros.

Gouitre

14/01/2010 03h23

Avez vous vu la moindre trace de publicité sur le site qui permette au créateur de se faire « quelques euros »????

NOELUDOJU

13/01/2010 01h42

Idem, scandalisé, on parle des « cas » que l’on voit mais la majorité des fonctionnaires ne sont pas comme ca. J’ai fait plusieurs postes dans différentes administrations et je peux vous assurer qu’il n’y a pas de quoi chômer. J’ai dû passer un concours pour y rentrer et m’expatrier pdt 8 ans en RP pour pouvoir bénéficier de ce concours (pour une fonctionnaire assimilée « fainéant » ca fait un sacré sacrifice) alors arrêtez de cassez du sucre sur le dos des fonctionnaires, il y a des bras cassés aussi dans le privé. Ne faisons pas d »un cas une généralité !

kamilia

13/01/2010 10h46

ya aussi un site avec des vidéos http://merciservicepublic.fr

Aur

14/01/2010 11h18

Je ne vois pas pourquoi être scandalisé. Ce site permet simplement de conter des anecdotes au sujet du service public. Où est le mal de se plaindre d’avoir eu une heure de retard au boulot (à récupérer le soir pour la majorité des gens ou plus tard…), ou encore d’avoir subi la mauvaise organisation de La Poste? Il est évident que personne ne fait d’un cas une généralité, mais si le droit de grève existe pour certain, la liberté d’expression existe également pour d’autres… Après, relativisons, tout le monde à un membre de sa famille, un ami ou une connaissance qui travaille dans le service public…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X