Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

Le Havre : un budget sous le signe de l’équilibre

Publié le 12/01/2010 • Par Patrick Bottois • dans : Actualité Club finances, Régions

La ville du Havre en Seine-Maritime (193.259 habitants) a voté le 14 décembre 2009 son budget 2010, d’un montant de 338 millions d’euros, en retrait de 2,4% par rapport à celui de 2009.

Un budget voté par les élus avec la volonté affirmée de l’équilibre : du maintien de l’autofinancement par la maîtrise de l’évolution des dépenses de fonctionnement au même niveau que les recettes de fonctionnement dans un contexte de baisse globale des recettes de fonctionnement, sans augmentation des taux communaux d’imposition et la maîtrise de l’endettement.

Aussi, les dépenses de fonctionnement représentent-elles, à 244 millions d’euros, 73,2% des dépenses totales, en baisse de 0,2% par rapport à 2009.

La masse salariale, quant à elle, représente 55% des dépenses de fonctionnement, en hausse de 1,4% à 136 millions d’euros. A noter une substantielle baisse de 16% des frais financiers à 9,4 millions d’euros.

De leur côté, les dépenses d’investissements s’élèvent à 89,1 millions d’euros, en baisse de 5,1%. L’essentiel de ce budget va au programme d’équipement (63,4 millions d’euros, projet de tramway, d’aménagements nautiques…), même s’il recule de 8,1%, et au remboursement des emprunts, en hausse de 9,4%

Recours au FCTVA en 2009

Quant aux recettes, les dotations de l’Etat reculent de 2,3% à 72,8 millions d’euros, à l’instar de la dotation globale de fonctionnement (DGF) forfaitaire (-2,5%) à 54 millions d’euros, ou encore de la dotation de compensation de la taxe professionnelle (DCTP) qui recule de 15,8% à 2,8 millions d’euros, cependant que la DGF péréquation augmente de 3,2% à 10,7 millions d’euros.

Concernant le niveau d’emprunt, il grossit de 38,7% par rapport à 2009, représentant 48 millions d’euros en 2010, aucun emprunt n’étant exposé à des produits toxiques.

Pour sa part, le niveau de la dette est en hausse de 0,7% au premier janvier 2 010, à 235 millions d’euros. Tout comme la capacité d’autofinancement qui atteint 18,5 millions d’euros en augmentation de 0,6%.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Havre : un budget sous le signe de l’équilibre

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X