Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme territoriale

Réforme territoriale : les villes de France se sentent « orphelines »

Publié le 30/09/2014 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

L’ex-Fédération des villes moyennes (FVM) voit d’un mauvais œil l’avènement des métropoles et des grandes régions. Pour ne pas être oubliée de la réforme territoriale, la nouvelle association "Villes de France" entend élargir son assise.

Hors des métropoles, point de salut ? L’ex-fédération des villes moyennes le redoute fortement. Aussi, à quelques semaines de l’examen, en première lecture au Sénat, du texte relatif aux compétences, Villes de France hausse le ton.
« Nos communes et nos agglomérations se situent en dehors des métropoles. Elles correspondent à des bassins de vie. Mais, aujourd’hui, elles sont orphelines de la réforme territoriale », cingle sa présidente, Caroline Cayeux.

Les contrats de plan dans le viseur – La sénatrice-maire (UMP) de Beauvais (Oise) s’inquiète d’autant plus de ce mouvement que celui-ci se trouve, selon elle, amplifié par l’émergence des 13 super-régions. « Nous avons appris que ces grandes régions allaient avoir dans le prochain projet de loi quasiment toutes les compétences », avance-t-elle.

Et Caroline Cayeux de réclamer, pour ses adhérentes, « un droit de tirage et de vérification » sur les actions des régions. Ce ne sera pas du luxe, à en croire son équipe. « La contractualisation des régions avec les autres collectivités sur les contrats de plan et les programmes opérationnels liés aux fonds structurels européens se passe, tantôt pas très bien, tantôt très mal. Elle est même totalement inexistante en Lorraine », juge-t-on, du côté de Villes de France.

Face à cet impérialisme latent, l’association entend élargir son assise. Elle ne vise plus seulement les communes de 20 000 à 80 000 habitants, mais l’ensemble de celles comprises entre 15 et 100 000.

Au risque de marcher sur les platebandes de l’Association des petites villes de France (APVF) et de l’Association des maires de grandes villes de France (AMGVF) ? « L’idée, c’est de jouer solidaire, plutôt que de se draper dans sa dignité de petite ville. Avec le président de l’AMGVF, Jean-Luc Moudenc et l’AMF, nous allons travailler en étroite relation sur la baisse des dotations », répond, en deux temps, Caroline Cayeux (UMP).

Face à la baisse des dotations – A terme, Villes de France rêve d’un paysage simplifié. Dans son idée, une association représenterait les villages et les bourgs-centre. Une autre, elle-même, rassemblerait les villes hors-métropole. Une dernière regrouperait les métropoles. Un vœu pieux, à ce stade.

Villes de France préfère concentrer ses tirs sur la baisse historique des crédits de fonctionnement alloués aux collectivités. « L’effort qui nous est demandé est supérieur à celui que s’impose l’Etat », déplore son président délégué et maire (PS) de Bourg-en-Bresse, Jean-François Debat.

« Nous avons appris cette baisse historique après notre campagne des municipales… Nous allons être pris dans une nasse budgétaire car 90 % de nos personnels sont des fonctionnaires », abonde Caroline Cayeux, dans un moment de parfaite harmonie gauche-droite.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réforme territoriale : les villes de France se sentent « orphelines »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X